Peut-on faire l’amour pendant les règles ?

Et si on levait le tabou…

Nombreuses sont certaines femmes qui préfèrent s’abstenir de faire l’amour lorsqu’elles sont indisposées. Le sexe pendant les menstruations est défendu depuis bel lurette, sous prétexte que cela attire des malédictions sur les hommes. Hormis ces histoires de mauvais sorts, cette pratique connaît aussi des idées reçues autour duquel gravite le sujet tabou, lui aussi taes règles. Et s’il était temps d’élucider tout ce mystère… pour celles qui aimeraient tenter l’expérience.

Le sexe pendant les règles n’est pas sale !

Mère Nature l’a décidé ainsi : les menstrues sont tout à fait normales et complètement naturelles. On est bien d’accord que la nature n’est pas sale, n’est-ce pas ? Même si on vous l’accorde, les règles sont salissantes. Et croyez-le ou non, le sang est un très bon lubrifiant pour prévenir les sécheresses vaginales. Sinon le mieux, c’est sous la douche afin de réduire l’écoulement et éviter de tacher les draps.

Le sexe pendant les règles peut bel et bien engendrer une grossesse…

Un rapport sexuel au cours des règles peut aboutir à une grossesse en l’absence de toute contraception. C’est vrai que c’est un phénomène rare, mais reste tout de même possible ! L’ovulation n’étant pas une science exacte, elle peut apparaitre plus tôt ou plus tard selon le cycle menstruel de la femme. Ainsi, le début des règles pourrait alors correspondre à la période d’ovulation. Sans compter le fait que la durée de vie des spermatozoïdes dans le vagin varie entre 2 à 5 jours. Aussi, il y a l’existence des “fausses règles” qui peuvent intervenir au moment de l’ovulation et qui est facile à confondre avec les règles (et qui arrive souvent dans le cadre d’une contraception).

Le sexe pendant les règles nécessite aussi un préservatif !

On ne le dira jamais assez : le préservatif, c’est le minimum avant tout rapport sexuel ! Cela vous évite de tomber enceinte (quand on ne le souhaite pas), et de contracter IST et/ou MST. Le col de l’utérus étant particulièrement ouvert pendant les menstruations, surtout que le sang menstruel est le vecteur idéal pour faire passer les infections et ainsi modifier le pH du vagin. Vaut mieux se protéger pour ne prendre aucun risque.

Le sexe pendant les règles est-il douloureux ?

Attention, un rapport ne doit jamais être douloureux, qu’importe la situation.

Si, pendant vos règles, vous avez des crampes, mal au dos et/ou aux seins… Bien sûr que vous serez gênée durant l’acte ! Et à ce moment-là, il est tout à fait légitime de ne pas vouloir s’engager dans une relation sexuelle. Quoique, ce n’est pas le cas de toutes, d’autres ont des symptômes plus réduits, voire aucun à part l’écoulement de sang et qui observe même une croissance de leur libido.

Cependant, si et seulement si vous avez envie, sachez qu’une relation sexuelle pendant cette période peut permettre de lutter contre les crampes menstruelles grâce au relâchement d’endorphines.

Le sexe pendant les règles rend les saignements plus abondants après l’acte.

Et oui la contraction de l’utérus durant l’orgasme provoque un flux de sang plus important. Mais vous savez quoi ? Cette « augmentation de perte de sang » durant cet intervalle de temps, viendra réduire la durée de vos règles. Comment ? C’est simple : l’augmentation aura pour effet d’évacuer plus vite le sang. Et, il faut savoir que les saignements beaucoup plus abondants après les rapports sexuels peuvent être aussi dus à une sécheresse vaginale. (Il n’y a pas de quoi !)

En sommes, bien que vous sachiez dorénavant que le sexe et les menstruations font – plutôt – bon ménage, libre à vous de ne pas le pratiquer. Soyez à l’écoute de vos envies et surtout en discuter avec votre partenaire.

 

Littéraire dans l'âme, mordue des mots, je crois pouvoir me définir comme une africaine moderne attachée à sa culture. Plus qu'un élan créatif, ma plume cosmopolite empreint d'un brin d'humour est mon outil d'émancipation de la femme. Je m’épanouis sur des sujets de bien-être, de découverte, de culture, de mode, de cinéma, de musique, d'Art en général... Un œil d'esthète, je suis (très) sensible à la beauté ! Ah oui, j'ai aussi une passion honteuse : les émojis.