Comment transmettre votre langue maternelle à vos enfants ?

Planète J'aime Lire

Vous avez la chance de maîtriser votre langue maternelle. Vous souhaitez la transmettre à vos enfants afin de préserver l’héritage culturel qui y est rattaché. Voici des recommandations pour vous aider à y arriver.

Commencer dès le plus jeune âge

Transmettre sa langue maternelle ne se conçoit pas que d’un point de vue linguistique ; c’est transmettre également sa culture, son histoire à son enfant. Ceci est en lien avec la construction de la personnalité de l’enfant.  Comme celle-ci se forge dès la naissance de l’enfant, il est préférable de commencer dès le plus jeune âge à l’initier à la pratique de votre langue maternelle. Tout naturellement, les enfants ont des prédispositions à apprendre une langue. Très tôt, ils sont capables de se familiariser à des sonorités différentes, des logiques grammaticales diverses et des intonations multiples.

Parler sa langue maternelle le plus souvent 

L’un des moyens le plus pratique pour transmettre votre langue maternelle à votre enfant est de la parler le plus souvent à la maison, lors de vos échanges en famille. Dans l’idéal, les spécialistes du plurilinguisme recommandent de parler toujours la même langue à son enfant. Si vous le pouvez, adressez-vous à lui uniquement et systématiquement dans votre langue. Ainsi, vous multipliez les occasions d’exposition de l’enfant à cette langue. Plus vous pratiquerez votre langue maternelle, plus votre enfant y est exposé et sera à mesure d’entendre de nouveaux mots et de les pratiquer à son tour. Servez-vous des situations de la vie quotidienne et des objets de la maison pour illustrer vos propos en langue maternelle. Une astuce si vous aimez aller au village, serait de profiter des vacances pour emmener vos enfants passer un moment au village. Ou encore, vous pouvez emmener vos enfants passer du temps chez des oncles ou tantes qui pratiquent, maîtrisent et pratiquent cette langue à la maison. Ces moments d’immersion leur donneront l’opportunité de se familiariser avec la langue de vos ancêtres et de progresser encore plus vite.

Cuisiner des plats de votre région

Alors pour accompagner votre enfant dans l’apprentissage de votre langue maternelle, il faut en premier lieu stimuler sa curiosité et son intérêt pour la langue. Pour ce faire, un excellent moyen d’apprentissage est de cuisiner ensemble, des plats typiques de vos régions et les histoires rattachées à ces plats. La cuisine fait partie de ces héritages qui se transmettent de génération en génération, qui poussent à la découverte d’une culture, d’une région ou d’une langue. Profitez de ces moments de convivialité pour raconter l’histoire du plat que vous cuisinez, évoquer les habitudes alimentaires ou les méthodes de préparation propres à votre région. Aussi, vous pouvez donner à votre enfant, le nom des épices et autres ingrédients dans votre langue maternelle. On rencontre en Afrique, des ingrédients qui n’ont pas de traduction dans d’autres langues en dehors des langues du pays. Ce serait une bonne occasion de les découvrir en famille.

Organiser de petits jeux autour de la langue maternelle

L’apprentissage par le jeu est un concept aujourd’hui parfaitement intégré dans les sciences éducatives. Les enfants sont capables d’acquérir de solides compétences linguistiques de façon ludique. Vous pouvez donc organiser des jeux autour de votre langue. Ce serait par exemple des quiz au cours desquels vous leur demanderiez le nom de certains objets de la maison en langue.

Soyez stratège

Contrairement aux enfants en bas-âge qui acquièrent naturellement la pratique des langues dès la naissance, l’apprentissage chez les adolescents n’est pas très aisée. L’un des facteurs de motivation d’apprentissage de la langue maternelle pour un enfant est de comprendre à quoi cette langue lui servira. Vous pouvez dans ce sens, lui inculquer l’utilité de votre langue en parlant avec d’autres personnes en sa présence, physiquement ou par téléphone. Il comprendra que votre langue sert au quotidien de moyen de communication au même sens que le français, l’anglais ou le chinois. Si vous parlez en présence de votre enfant, de sujets importants qu’il ne capte pas, la frustration qu’il éprouvera peut être une bonne source de motivation, n’est-ce pas ?

Ne l’oubliez pas, l’objectif principal n’est pas de transformer vos enfants en de parfaits bilingues, mais de diriger leur intérêt vers votre culture d’origine et de stimuler leur apprentissage de votre langue maternelle.

Ecrit PLANETE J’AIME LIRE