Bébé ne fait pas ses nuits, que faire ?

On vous donne la solution

Vous désespérez d’avoir une bonne nuit de sommeil depuis la naissance de bébé ? Voici quelques conseils à appliquer et d’autres à éviter afin de l’aider à faire ses nuits ou limiter les réveils nocturnes.

 

  • Instaurer un rituel du dodo dans lequel les activités seraient calmes et apaisantes (bain, massage, histoire, câlin, berceuse, etc) et toujours dans le même ordre pour créer une routine que bébé assimile qu’après tout ce rituel c’est l’heure de dormir. 

 

  • Si bébé se met à pleurer directement quand il est déposé dans lit, lui expliquer qu’il est l’heure du dodo et le rassurer et sortir de la chambre, attendre quelques minutes et répéter en allongeant le délai, ne pas laisser bébé pleurer plus de 15 à 30 minutes. 

 

  • S’il se réveille pendant la nuit c’est sans doute qu’il passe d’un cycle de sommeil à un autre, il est possible de le laisser un peu toutefois s’il ne se rendort pas en quelques minutes il faut rentrer dans la chambre et le rassurer avec des mots et des caresses sans pour autant le soulever ou lui donner à boire.

 

  • Éviter de nourrir bébé systématiquement avant le dodo pour ne pas qu’il associe celui-ci au boire.

 

  • Ne pas laisser bébé s’endormir dans les bras, au sein ou au biberon pour ne pas qu’il devienne dépendant d’une présence pour s’endormir. Le déposer dans le lit avant qu’il ne s’endorme.

 

  • Certains objets ou sons ou lumières s’avèrent utiles pour réconforter bébé : un doudou, une veilleuse, un mobile, une tétine, les bruits du climatiseur, la porte entre-ouverte etc.

 

  • Ne pas envoyer son bout de choux en punition dans sa chambre ou dans son lit car il y associera le stress de la pénitence.

 

  • Ne pas laisser bébé regarder la télé, le téléphone, la tablette, ou tout autre écran 2 heures avant le dodo car le cerveau sera sur stimulé et donc pas dans un état propice à la détente.

 

  • Éviter de donner des aliments trop sucrés ou encore qui contiennent de la caféine juste avant l’heure du dodo.

Il est important de ne pas négliger les problèmes de sommeil sous prétexte qu’ils sont normaux à ces âges car un manque de sommeil peut mener à de la fatigue, de l’irritabilité, une immunité fragile et un manque d’attention. 

 

Rédactrice sur les thématiques de parentalité
Mariée, Maman 2.0 de 2 bouts de choux de 6 et 3 ans je suis entrepreneure dans la parentalité : Fondatrice de Babimams Magazine et rédactrice en chef d'une émission de parentalité sur TV5 Monde, Les Maternelles d’Afrique, et aujourd'hui je dirige une crèche/centre d’activités pour les enfants à partir de 6 mois, Babilou.
Je suis Chroniqueuse et Présentatrice pour le talk-show le Chœur des Femmes sur Canal+Elles et rédactrice pour Klorane Bébé dont je suis égérie Afrique avec ma fille.