La banque mondiale au coeur de l’autonomisation des femmes

l’autonomisation des femmes

C’est une excellente nouvelle pour les femmes du Libéria. Le gouvernement Libérien entend en effet, porter à bras le corps la question de l’autonomisation des femmes, dans ce pays ou plus de la moitié des jeunes filles sont majoritairement illettrées.

En plus des gros efforts que fait l’Etat Libérien visant à renforcer et soutenir la cause de la prospérité et le développement chez la gent féminine, le gouvernement a notamment entrepris des accords d’aide avec des organismes internationaux, en l’occurrence, la Banque Mondiale. Ces accords en cours avec la Banque mondiale permettront la mise en œuvre du projet d’autonomisation des femmes libériennes. Ce projet leur donnera les moyens de s’attaquer à certaines des principales contraintes et barrières auxquelles elles ont été confrontées dans la réalisation de leur plein potentiel. Il faut indiquer que ce financement de la Banque mondiale s’inscrit dans le cadre d’une initiative gouvernementale dénommée « Programme pro-pauvres pour la prospérité et le développement (PAPD).

Dans la pratique, la Banque mondiale décaisse au total un financement de 53,6 millions de dollars sur une période qui va s’étendre jusqu’en 2023.

Le premier accord conclu de 44,6 millions de dollars concerne une subvention de l’Association internationale de développement.  Le second accord s’élève à près de 9 millions de dollars.

Par Enzo

 

 

Je suis Inza Diabagaté, dit Enzo (Nom de plume),journaliste-redacteur sur LIFE RADIO.CI et contributeur People et Société chez ELLE Côte d’Ivoire. Ce qu’il faut savoir sur moi, c’est que je fais de l’actualité d’ici et d’ailleurs, un pur régal pour votre quotidien.