Kenya : Montée en puissance des Femmes lors des récentes élections

Les femmes politiques kényanes ont réalisé une montée en puissance lors des dernières élections du 9 août, totalisant 26 sièges de députées. Un pas évident vers la parité.

Le Mardi dernier, 22,1 millions d’électeurs au Kenya devaient choisir leur nouveau président de la république, ainsi que 290 députés, 47 sénateurs, 47 gouverneurs de comté et 1.450 membres des assemblées de comités.

Parmi les 16.100 candidats, les Kényans ont élu 26 députées cette année, contre 23 en 2017, sept gouverneures, contre trois en 2017, et trois sénatrices. Les femmes ont remporté la victoire dans les comités politiquement influents.

Dans la ville de Nakuru, dans la vallée du Rift, les femmes ont décroché huit postes dont un de gouverneure et de sénatrice. Depuis l’élection de la première femme au Parlement en 1969, le paysage politique au Kenya est depuis resté majoritairement masculin. La Constitution de 2010 requiert un équilibre de deux tiers/un tiers entre les hommes et les femmes au Parlement.Le Kenya reste toutefois loin de certains de ses voisins, comme le Rwanda, en terme de parité. Le parcours politique des Kényanes est souvent semé d’embuches et celui des candidates de 2022 n’a pas fait exception.

Par Enzo

Je suis Inza Diabagaté, dit Enzo (Nom de plume),journaliste-redacteur sur LIFE RADIO.CI et contributeur People et Société chez ELLE Côte d’Ivoire. Ce qu’il faut savoir sur moi, c’est que je fais de l’actualité d’ici et d’ailleurs, un pur régal pour votre quotidien.