Interview d’Angel Tushir, cofondatrice de The Tushirs Jewelry

/

Femme à suivre

Elle est passionnée, créative et bosseuse. Elle est de ceux qui n’ont pas peur de suivre leur instinct et surtout d’explorer des cieux qui sont parfois jugés impénétrables.

En lançant The Tushirs Jewelry, Angel Tushir n’a qu’un seul objectif : offrir l’excellence en matière de pierres précieuses tout en mêlant son expertise au savoir ancestral de polissage de gemmes de Jaipur, l’historique ville rose située en Inde. « Nous proposons des pierres d’une qualité exceptionnelle. Nos clients doivent voir le fait d’acquérir nos bijoux comme un investissement. » Rencontre avec Angel Tushir, la cofondatrice et dirigeante de l’entreprise.

  1.     Qui est Angel Tushir ?

 Je suis une femme créative, une entrepreneure passionnée qui regorge de ressources, mais avant tout une épouse heureuse et la maman de deux princesses.

  1. Parle nous de The Tushirs Jewelry. Quelle est son histoire ?

The Tushirs Jewelry est une marque de joaillerie métisse, issue du mariage entre le savoir-faire Indien et la beauté africaine.

En effet, le cœur de notre histoire est né par notre spécialisation dans le polissage de pierres précieuses et semi-précieuses dans notre atelier à Jaipur, dans la région du Rajasthan en Inde. Puis mêlant à cela un esprit de créativité nous avons décidé de créer une marque qui se veut intemporelle et luxueuse. Notre supplément d’âme est de vouloir mettre essentiellement en avant les pierres fabuleuses dont regorge le continent Africain. Ainsi nous voulons que les femmes et les hommes se parent fièrement de l’héritage qui leur appartient. 

  1. Pourquoi cette dénomination ?

Parce que mon époux est indien, gemmologue diplômé de la Gemmological Institute of America (GIA), l’expert c’est lui. D’ailleurs tout ce que je sais des pierres précieuses aujourd’hui, c’est lui qui me l’a enseigné. Tushir est notre nom de famille. The Tushirs Jewelry c’est donc un état d’esprit, une ouverture sur le monde, mais surtout une déclaration et un désir de cultiver l’excellence.

  1. Quels sont les trois mots qui fédèrent The Tushirs Jewelry ?

 LUXE, ÉTHIQUE, SYNERGIE. 

  1. Auteure pour la télévision, productrice et réalisatrice, passionnée de décoration d’intérieur… Pourquoi avoir décidé aujourd’hui d’embrasser l’industrie du luxe ?

Parce que pourquoi pas ? Pourquoi laisser aux autres le goût de l’excellence ou encore pourquoi étouffer les dons et talents que Dieu a mis en moi ? La créativité fait partie de mon ADN. Écrire et réaliser un film pour moi provient de la même source que dessiner une parure en pierres précieuses. Mais cela embrasse surtout la même satisfaction : servir l’autre. De par mon travail je me considère au service d’autrui : Générer des émotions positives chez l’autre. 

  1. Avec The Tushirs Jewelry , comment comptes-tu marquer l’industrie du luxe de ton empreinte ?

 Nous proposons des pierres d’une qualité exceptionnelle. Nos clients doivent voir le fait d’acquérir nos bijoux comme un investissement. Nos créations composées de pièces majeures comme la collection Maharaja, qui ne sont ni plus ni moins que des rivières de pierres semi-précieuses et précieuses de style victorien, sont des pièces intemporelles. 

  1. Selon toi, quels sont les défis et enjeux du monde de la joaillerie en Afrique dans les années à venir ?

 La formation et la standardisation du travail pour être compétitif sur le plan international. Définitivement.  

  1. Quelle sera la place de la créativité et de l’innovation dans The Tushirs Jewelry

 L’innovation tout comme la créativité tiennent une place très importante pour nous, nous nous remettons de façon perpétuelle en question. C’est primordial.

  1. Quel est ton plus grand échec ?

 D’avoir cru que l’échec en était un, alors que c’était une leçon. 

  1. Quelle est ta définition de la réussite ?

Être en paix avec soi-même, et être une source de bénédiction pour sa famille, ses amis et son environnement. 

  1. Qu’est-ce qui ferait de vous une personne accomplie ?

 Réaliser tous les projets que Dieu a mis en moi.

  1. Un leitmotiv à partager avec nos lectrices ? 

 Soyez indulgentes avec vous-même en temps de vulnérabilité, intransigeante en temps de récolte et déterminée en temps d’opposition. Personne ne peut avoir la Foi pour vous-même. 

 

Directrice Artistique chez Elle Cote d’Ivoire

« La créativité, ça me connait ! ». Incarnant le profil de cinéphile, photophile et littéraire, je suis une amoureuse de musique, de voyage et de cuisine. Journaliste rédactrice avant tout, je suis spontanée, créative, soucieuse du détail et multitâche. Je me perfectionne et me bonifie dans un environnement où règne l’esprit d’équipe. Silence, on tourne !