La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala devient la première femme et la première Africaine à la tête de l’OMC

Ngozi Okonjo-Iweala à la tête de l'Organisation Mondiale du Commerce.

Ngozi Okonjo Iweala DG de l'OMC

Après une candidature difficile dont l’issue s’avérait incertain, l’économiste nigériane Ngozi Okonjo-Iweala devient la première femme et par ricoché la première africaine à la tête de l’Organisation Mondiale du Commerce.

La nouvelle est tombée ce lundi 15 février 2021. L’OMC a rendu son verdict “Les membres de l’OMC viennent d’accepter de nommer la Dr Ngozi Okonjo-Iweala comme prochain directeur général de l’OMC. La décision a été prise par consensus lors d’une réunion spéciale du Conseil général de l’organisation aujourd’hui” une nouvelle rendue publique 15 minutes après l’ouverture de la réunion.

Ngozi Okonjo-Iweala a pris la parole virtuellement du fait de la COVID-19 devant les représentants des pays après l’annonce de sa nomination. Une information rapportée par l’AFP. Elle s’est ensuite exprimée devant les médias en ses termes “C’est à la fois excitant et intimidant parce que je prends les rênes de l’OMC à un moment de grandes incertitudes et de défis. À l’heure actuelle, l’OMC est confrontée à de nombreux défis et il est clair pour moi que des réformes profondes et de grande envergure sont nécessaires. On ne peut pas continuer comme avant”.

Ngozi Okonjo-Iweala devient donc la première femme et première personnalité originaire d’Afrique à occuper le post de directrice générale de l’Organisation Mondiale du Commerce. Les choses ont commencé à se préciser pour elle après le retrait de la course le 5 février de sa seule autre rivale, la ministre sud-coréenne du Commerce, Yoo Myung-hee. 

UNE CANDIDATURE DIFFICULTUEUSE

Alors que le dossier de Ngozi Okonjo-Iweala était bien avancé dans la course à la direction de l’OMC, l’administration Trump s’est montrée insatisfaite du parcours de l’économiste nigériane en soulignant son manque d’expérience dans le domaine du commerce tout en relevant l’aptitude de la ministre sud-coréenne du Commerce Yoo Myung-hee, l’autre finaliste de la sélection à devenir directrice de l’OMC. 

Joe Biden, le nouveau président américain a enfin levé l’obstacle à la nomination de Ngozi Okonjo-Iweala ce qui lui vaudra un soutien fort des Etats-Unis.

Ngozi Okonjo-Iweala fait partie des personnalités les plus influentes du Nigéria. Elle prendra ses fonctions le 1er mars 2021 pour un mandat renouvelable qui expirera le 31 août 2025.

Rédacteur Culture ELLE Côte d'Ivoire
Blogueur et amoureux du 7ème art, je suis une personne atypique qui aime voir le monde en couleur...une âme d'artiste dont tous les domaines de l'art me fascine. Je vous fais découvrir mes coups-de-cœur, les actualités culturelles et cinématographiques mais également de la beauté et de la bonté et c'est ce qui rend extraordinaire votre passage sur elle.ci.