KS granola : l’interview des fondatrices

Femmes à suivre

Il est difficile de ne pas aimer les granola faits maison, car ils apportent plus de couleurs à nos petits déjeuners autrefois fades. Dans notre conquête pour le bonheur de notre palais, nous avons fait la rencontre d’un duo de femmes sympathiques qui ont dédié leur carrière à créer des granola locaux et avec des ingrédients locaux.

Ces femmes ont donc toutes les ressources pour nous en dire plus sur leur philosophie verte, comment bien manger, mais surtout sainement. Elles partageront également avec nous leur stratégie commerciale durant la crise sanitaire du COVID-19. Découvrez l’interview ! 

1)      Présentez-vous : qui êtes-vous ? D’où venez-vous ? Et où vous êtes-vous connues ?

Bonjour nous sommes littéralement « KS » ce qui signifie Karine et Sophia. Nous sommes deux sœurs et amies camerounaises. Nous venons du Cameroun, arrivées en Côte d’Ivoire pour notre spécialisation il y a bientôt 4 ans pour Karine et 2 ans pour Sophia, nous nous sommes connues il y a environ 12 ans (en 2008) à la faculté de médecine au Cameroun à Douala.

2)      l’intérêt pour les céréales remonte-il à votre enfance ? Qu’est ce qui a motivé la création de votre marque KS Granola ?

Non, l’intérêt pour les granolas ne remonte pas à notre enfance on va plutôt dire que c’est très lié dans un premier temps à qui nous sommes aujourd’hui c’est-à-dire des femmes qui essaient de maintenir une certaine forme, qui sont plutôt sportives, qui essaient d’avoir une alimentation saine et équilibrée. À côté de ça, nous sommes aussi médecins donc sollicitées par nos patients. En cardiologie Karine est beaucoup confrontée à des patients qui veulent perdre du poids, qui veulent éviter de manger trop gras c’est-à-dire du mauvais cholestérol particulièrement, qui veulent éviter de manger trop sucré ou trop salé ; enfin vraiment tout ce qu’un médecin recommande en terme d’alimentation à ses patients afin de prévenir les maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, nous avons aussi l’hépato gastroentérologie que fait Sophia, qui elle aussi est confrontée à des patients qui sont eux qui sont colopathes pour la plupart donc il s’agit de les conseiller sur des aliments riches en fibres, prévenir les colopathies et certains cancers parce qu’on se rend compte de plus en plus que nous, sujets africains, du fait de l’industrialisation de notre alimentation, l’apparition de nouvelles maladies qui y sont liées, donc ça a été un peu le déclic pour nos granolas.

3)      Quel est le concept de votre marque ? De quoi est composé vos granola faits maison ?

Le concept derrière c’est vraiment de se dire qu’on peut ici en Afrique, manger sainement ET goûteux ! Pour le moment, KS granola existe en 3 recettes : noix de cajou (finsankolo), noix de coco (kako) et chocolat (kâkâo). Les deux 1ers étant un clin d’œil au dioula ! Ces recettes sont à base (pour les 3) d’avoine, de raisins secs, miel et huile de coco, et selon les recettes vous y verrez rajouter de la noix de cajou, graines de lin, de la noix de coco, des amandes ou du chocolat noir.

View this post on Instagram

Bonjour bonjour. Comme tous les lundis (à ne pas manquer ??), nous revenons vous rappeler les bienfaits d'une bonne alimentation pour la santé. De nos jours, nous nous retrouvons (en Afrique) avec des maladies "rares" dûes à notre alimentation de plus en plus "occidentalisée", nous sommes là entre autres pour vous rappeler que bien manger est essentiel. Oui, on peut bien manger avec des produits sains et goûteux et c'est exactement ce que vous propose KS granola. ? PS: KS granola tenait à remercier l'équipe de @elle_civ pour l'accueil chaleureux et la bonne humeur. Et la jolie photo ?? #HealthyFood #healthybreakfast #Granola #AbidjanFood #Cocody #Cardiologie #MangerSainement #LaSantéPourTous #LaSantéNaPasDePrix #MangerBouger #HealthyLife #Kako #Kâkâo #Finsankolo #MondayFunday

A post shared by KS granola (@ksgranola) on

4)      derrière cette passion, se cache-t-il un engagement plus écolo ? Si oui, en faveur de quoi ?

Nous ne dirons pas réellement écolo pour le moment mais nous y pensons déjà afin de limiter l’utilisation du plastique qui cause de nombreux maux actuellement.

5)      Parlez-nous de la provenance de vos produits

Alors, l’idée au départ (et c’est déjà en projet) était de faire des recettes à base des produits 100% locaux, purs produits de Côte d’Ivoire, car nous savons que c’est faisable mais surtout et comme toujours on recherche le côté goûteux pour que ce soit tout aussi agréables que les premières recettes. En attendant, nous avons du 100% local, c’est-à-dire : noix de cajou, noix de coco, huile de coco, chocolat noir et miel. Et le reste des ingrédients provient de l’importation.

6)      Selon vous, qu’est-ce qu’on appelle « repas sain » ?

Un repas sain est un repas qui apporte aussi bien qualitativement que quantitativement, les aliments dont on a besoin pour le bon fonctionnement du corps humain. Il est difficile de compter les calories que nous ingérons, c’est pour cela qu’au besoin, nous devons faire appel à un nutritionniste.

7)      le coronavirus a-t-il eu des impacts sur vos activités? Si oui lesquels ?

  Oui, le coronavirus a eu des impacts sur nos activités, aussi bien positifs que négatifs. Il faut savoir que de par nos activités premières (médecine), nous sommes assez occupées donc la pandémie nous a permis d’avoir du temps pour peaufiner notre projet et nous lancer car tout était à temps partiel. Aussi ça nous a permis de prendre du temps pour nos recherches, nos recettes et la recherche de nos fournisseurs et distributeurs. Malheureusement, comme sus-cité, avec le ralentissement de toute activité, nous avons fait face à l’instabilité de certains fournisseurs, principalement en ce qui concerne les produits importés ainsi qu’à la variation incessante des coûts.

8)      Qu’est ce qui a été le plus dur pendant la première année de cette aventure ?

Nous nous sommes lancées depuis environ 2 mois et les difficultés du début sont quasiment les mêmes aujourd’hui, c’est-à-dire l’instabilité des fournisseurs mais aussi la recherche de distributeurs

9)      Où peut-on se procurer vos produits ?

Premièrement, nous sommes disponibles sur livraison via nos différentes pages (Facebook, Instagram, Twitter : Ksgranola). Ensuite, nous avons quelques distributeurs aujourd’hui que sont : le comptoir des artisans, ma ligne gourmande, et plus récemment epiceridici.

10)   Qu’est ce qui n’est pas écolo chez vous ?

Actuellement, ce sont nos emballages qui ne sont pas écolo car ils contiennent du plastique.

Directrice Artistique chez Elle Cote d’Ivoire

« La créativité, ça me connait ! ». Incarnant le profil de cinéphile, photophile et littéraire, je suis une amoureuse de musique, de voyage et de cuisine. Journaliste rédactrice avant tout, je suis spontanée, créative, soucieuse du détail et multitâche. Je me perfectionne et me bonifie dans un environnement où règne l’esprit d’équipe. Silence, on tourne !