#jesuisvictime : le hashtag sur Twitter qui dénonce les violences sexuelles et le viol

Le prix décerné au réalisateur Roman Polanski, le discours engagé d’ Aïssa Maïga, la sortie d’ Adèle Haenel le soir de la cérémonie des Césars 2020, auront créé un mouvement de dénonciation sans précédent sur Twitter. Les victimes de violences sexuelles, et de viols, ont lancé le hashtag #jesuisvictime pour dénoncer les violences dont elles ont été victimes. Les victimes témoignent dans l’anonymat ou à visages découverts, pour faire entendre leurs cris et réclamer justice. Les femmes ne veulent plus se taire. Elles profitent de ce mois de Mars, pour s’élever et protester ensemble, en espérant que justice soit rendue. Depuis le week-end dernier, le hashtag #JeSuisVictime a été repris par de nombreuses femmes en Côte d’Ivoire. Elles ont saisi la plateforme pour crier leurs souffrances et demander justice. Voici quelques témoignages.

Tous ces cas de viols, sont les témoignages d’une société patriarcale où les droits des femmes restent encore bafoués, ou les victimes sont intimidées pour rester dans le silence.
Le but de cette initiative, est donc de dénoncer ces crimes et réclamer réparation.

Pour l’heure, les autorités Ivoiriennes et organismes internationaux n’ont pas encore réagi face à cette vague de témoignages.

La rédaction ELLE Côte d'Ivoire
Nous sommes des hommes et des femmes leaders, pas suiveurs, nous sommes accessibles et nous avons de l’humour….
La lectrice ELLE.ci est une femme africaine curieuse, qui a du style, de l’esprit et de la dérision. Bonne lecture!