Octobre rose : 5 comptes engagés à suivre sur Instagram

//

Nous sommes dans la 35e année de campagne !

Le concept d’octobre rose n’est plus à présenter. En cette 35e  année de campagne de sensibilisation contre le cancer du sein, ELLE Cote d’Ivoire loue l’engagement de femmes et médias d’ici et d’ailleurs pour la cause. A travers leur art, leur travail, leur contenu, ces comptes partagent leur combat sur Instagram afin d’en inspirer des milliers, mais aussi les aider. On vous fait découvrir 5 comptes engagés à suivre absolument sur Instagram.

          Frédérique Leininger

  Un quotidien de femme de médias, d’entrepreneure, de mère, d’épouse est partagé sur son compte… Mais également son combat avec le cancer du sein. Elle diffuse une énergie de victorieuse avec ses 27 milles followers, ce qui la rend très inspirante.

View this post on Instagram

C’est le coeur rempli de gratitude que je me suis plongée dans mon histoire, celui d’une #cancersurvivor ??qui a eu la chance de rester en vie, d’être aimée, soutenue et écoutée. Pink October is here! Et lorsque @mallmagazineabidjan m’a demandée d’être leur cover girl ce mois ci, j’ai salué leur engagement à prioriser un témoignage de vie. Je remercie @hannifakih , cet homme au grand cœur ultra positif qui porte ce média papier gratuit, aujourd’hui partenaire même de @elle_civ Je vous laisse vous le procurer dès lundi en version papier et en version digitale dès aujourd’hui. ?? le lien sera en story Enjoy, passez le message positif, le cancer on peut le combattre. Donnons lui la place qu’il mérite: une maladie à éradiquer. ✨Dépistez vous, prenez soin de votre corps, de votre esprit et de votre cœur. C’est le secret de votre santé et de votre beauté? ??Thank you Lord for every single blessings. Thank you for allowing me to testify today of your power, strength and greatness ?? cover crédit @mallmagazineabidjan ? @fred_lng_ Merci à la marque @simoneetelise et à @annatourepr pour leur engagement à cette initiative ????? Je porte une magnifique robe tutu design by @simoneetelise Merci a @_about.debbie pour cette interview à coeur ouvert??

A post shared by Frederique Kragbé Leininger (@frederique.leininger) on

          Nykia Breon

Son terrain privilégié c’est le maquillage. Elle passe par cet art pour sensibiliser au cancer du sein. Loin d’extérioriser les séquelles dû a cette épreuve, elle affiche fièrement son crâne rasé à ses abonnés, qui eux, sont totalement en admiration.

          Ericka Hart

Cette trentenaire new-yorkaise travaille auprès des adolescents dans le cadre de campagnes de prévention et d’éducation sexuelle. Elle est aussi très actives sur ses réseaux afin de sensibiliser contre le cancer du sein. Elle assume pleinement qui elle est en revendiquant son droit à être différente.

View this post on Instagram

Hello 216K Friends, Foes and Trolls! A little intro post for the newbies but even if you have been here for a while, it might be new information! ⠀⠀ * I’m Ericka (she/they pronouns) a Black, non binary femme, queer and breast cancer survivor. My paid work is Sex/Racial/Social Justice Educator. ⠀⠀ * I was diagnosed with bilateral breast cancer when I was 28. I am three months shy of 4 years cancer free! ✊?⠀⠀ * I get misgendered the most during this month so please do not call me a lady or a woman, I am neither. ⠀⠀ * My partner, Ebony (he/him pronouns) doesn’t have an Instagram and refuses to get one but uses mine lol. ⠀⠀ * We have a 6 month old fur baby cockapoo named Baguette X. ⠀⠀ * The 3 year anniversary of this viral photo was yesterday and I chuckled to myself considering I left my non profit job on an “extended” lunch break to do this shoot. I remember the youth in the program were like… “oooo where you going!?” when I came back with a beat face hahahahaha! ⠀⠀ * Eb always laughs at me when I reveal yet another job I have had, so here’s a short list: ⠀⠀ 1. Peace Corps Volunteer – Ethiopia! 2. Activity specialist on a cruise ship, Princess Cruises 3. Retail associate , Babeland (sex toy shop) 4. Retail associate, Lululemon (I worked here for 2 days – I just wanted that discount) 5. Boutique Bathing suit store – (1st job ever) 6. Sold knives – I got got in that pyramid scheme 7. Receptionist, English as a second language school 8. Hostess, PF Chang’s (2nd job) 9. Server, Le Pain Quotidien • • I’m sure I’m forgetting something. Please note, this is all BEFORE I started teaching sex Ed full time. • • Say hi! Tell me who you are and what’s your paid gig? ⠀⠀ ? by: @islandboiphotography MUA: @moshoodat.

A post shared by Ericka Hart, M.Ed. She/They (@ihartericka) on

          Slow Bra

Ce compte privilégie l’amour de soi, quel que soit la poitrine : qu’elle soit grande petite, ablatée ou pas. C’est une belle façon de mettre en avant le concept du body positivisme.

          The body optimist

En ce mois d’Octobre Rose, ce compte 100% affirmation de soi réhabilite le téton féminin. Le média invite ses 123 mille abonnés à oser en parler sans tabou. Il ne manque pas aussi de sensibiliser sur l’auto palpation des seins. Comme on le dit, c’est un geste anodin qui peut sauver des vies.

View this post on Instagram

Mais pourquoi les seins des femmes sont aussi tabous dans notre société ? Pourquoi sont-ils aussi présent dans l’imaginaire érotique, et à la fois cachés pour « protéger les enfants de la sexualisation » ? ?⁠ ⁠ Grande nouvelle : les tétons ne sont pas des organes sexuels ! D’ailleurs, les tétons masculins ne reçoivent pas le même traitement… Preuve en est, sur Internet les algorithmes bannissent les tétons féminins, mais pas ceux masculins qui y ressemblent pourtant comme 2 gouttes d’eau. ⁠ ⁠ En ce mois d’Octobre Rose, réhabilitons le téton féminin. Osons en parler sans tabou. N’ayons pas d’appréhension à palper nos seins, toute seule ou avec l'aide de notre partenaire. Un geste anodin qui peut sauver des vies ?⁠ ⁠ ? via @lusttoys⁠ .⁠ .⁠ .⁠ #thebodyoptimist #women #womenbody #poitrine #seins #octobrerose #palpation #dépistage #votrecorps #votrevie #boobieslovers

A post shared by The Body Optimist (@thebodyoptimist) on

Directrice Artistique chez Elle Cote d’Ivoire

« La créativité, ça me connait ! ». Incarnant le profil de cinéphile, photophile et littéraire, je suis une amoureuse de musique, de voyage et de cuisine. Journaliste rédactrice avant tout, je suis spontanée, créative, soucieuse du détail et multitâche. Je me perfectionne et me bonifie dans un environnement où règne l’esprit d’équipe. Silence, on tourne !