J’ai épousé un homme homosexuel

Kadidiatou a 32 ans. Elle a vécu trois ans avec un homme qui avait une double vie. Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent être.

Je suis une femme de 32 ans. J’ai vécu trois ans avec un homme qui était homosexuel. Mais je l’ignorais totalement…ou peut être que je refusais d’ouvrir les yeux devant certaines évidences. D’apparence, rien ne pouvait porter à croire qu’il pouvait être gay. Il n’avait pas tous les stéréotypes et clichés que l’on accorde aux homosexuels…en sommes, il n’était pas du tout efféminé.

Cependant ils avaient une tendance farouche, voir même violente, de repousser les personnes homosexuelles et devenait très agressifs face à une certaine ouverture d’esprit que je pouvais montrer car je n’ai jamais été quelqu’un qui donnait un jugement de valeur reposant sur nos orientations personnelles…c’est très personnel.

Nous étions donc amoureux et nous nous sommes mariés…un mariage d’amour validé par nos familles respectives.

Il avait un ami proche, qui était souvent avec lui. Ils s’entendaient bien et leur amitié me paraissait saine et évidemment sans ambiguïté de mon point de vue. Il ne l’a pourtant pas choisi comme témoin de mariage…ce qui m’a beaucoup surpris.

Sexuellement, il était doux, attentionné et il y avait une vraie alchimie sexuelle entre nous. Je me sentais femme et totalement désirable.

Nous avions des rapports réguliers. C’était un moment agréable et je n’avais jamais vécu cela avant.

Il était souvent joyeux mais inquiet. A la fois très bavard et résolument discret et secret mais il prétextait un besoin ultime d’indépendance.

Nous n’arrivions pas à avoir d’enfant. J’avais fait des échographies, des examens sanguins. Je savais que, de mon côté, tout allait bien. Je l’ai convaincu de faire des analyses. Les résultats arrivent. Son spermogramme n’était pas bon, ça l’a rendu fou. Il est devenu de plus en plus insupportable.

On a fait trois tentatives d’insémination artificielle. Les trois ont échoué. Le moral était bas pour tous les deux.

Mais il avait l’air de se changer les idées avec son ami et d’autres potes à lui.

Un jour, je rentre de ma journée de travail épuisée et il m’avoue qu’il est toujours amoureux de son ex et qu’il m’a trompé avec elle. Il disait que je ne le méritais pas et qu’il fallait que l’on se sépare au plus vite.

J’étais abasourdie. Pourquoi ne cherchait-il pas à me demander pardon, à me reconquérir? Pourquoi lâchait-il tout comme ça?

Toutes ces questions me rendaient malade!

Ensuite, on a pris chacun un avocat et il est devenu carrément odieux. Il était méchant voir exécrable!

La procédure était périlleuse et il la rendait particulièrement insoutenable.

Un soir, j’ai décidé de passer à la maison pour discuter car je n’envisageais pas une telle relation avec lui et je ne sais pas pourquoi, je voulais qu’il reste dans ma vie, même comme un ami.

 

J’arrive un peu à l’improviste et j’entends sa voix à l’extérieur donc je fais le tour pour le retrouver dans le jardin de la cour arrière en train mais misère! Je le vois embrasser langoureusement son “pote”, son meilleur ami et tout devient évident!

Tous les trois face à cette réalité qui a finalement toujours été sa vraie réalité.

Il était homosexuel et cachait toute cette réalité en me détruisant à petit feu.

Je ne suis pas du tout homophobe. Dès le départ, on aurait pu être que des amis et nous aurions été de merveilleux amis. Il a voulu m’utiliser comme couverture auprès de sa famille et de ses proches.

Triste expérience. Pour lui, comme pour moi car avec du recul, quelle tristesse de vivre dans le mensonge pendant toutes ces années!

Aujourd’hui je suis mariée avec un homme intelligent et sincère. Nous avons 3 filles et tout ça est définitivement derrière moi.

La rédaction ELLE Côte d'Ivoire
Nous sommes des hommes et des femmes leaders, pas suiveurs, nous sommes accessibles et nous avons de l’humour….
La lectrice ELLE.ci est une femme africaine curieuse, qui a du style, de l’esprit et de la dérision. Bonne lecture!