C’est mon histoire : j’étais le deuxième bureau de mon “cousin”

Tout a commencé en 2011, l'année de ma rencontre avec Xavier.

C'est mon histoire : j'étais le deuxième bureau de mon “cousin”

Mon “cousin” Xavier est le fils d’un ami de la famille, ce monsieur m’a vu grandir et  je lui partage toujours une grande affection. D’ailleurs, je l’appelle tonton Doudou, comme s’il était mon oncle… 

Un jour, alors que j’étais encore étudiante,  je rendais visite à Tonton Doudou, je découvrais Xavier pour la première fois.  Tonton Doudou me l’a présenté comme son fils. J’étais surprise, je savais qu’il avait des enfants mais pas  que son fils soit aussi beau. 

J’échangeais un bout avec Xavier, il était très smart et très éduqué. En tout cas, j’étais bien contente de découvrir ce nouveau cousin.  Quelques années plus tard, je refis une visite à Tonton Doudou pour cette fois lui remettre un colis et profiter pour le saluer. ça faisait tellement longtemps qu’on ne s’était pas vus. Comme toujours, il me reçu avec avec hospitalité. Pendant nos échanges, j’aperçois Xavier mon cousin, il est devenu un homme, un vrai. Il me lançait même  de lourds appels de phares. On travaille maintenant, chacun à une situation plutôt bonne. Le mec remplit vraiment mes critères, il me demande mes contacts, je les lui passe sans hésitation. Tout se fait toujours avec beaucoup de délicatesse.. C’est un vrai gentleman. 

 

Je retourne donc dans ma ville, des semaines passent sans qu’il ne m’appelle, je finis par me résigner et je me concentre sur mon travail.  Un an passera avant qu’il ne se décide à m’écrire ! Un an !  Lorsqu’il se décide enfin à le faire, je suis plutôt surprise… Je lui demandais pourquoi, Il expliquait qu’il n’était pas en position de le faire proprement. Tout en s’excusant, Il m’annonça qu’il serait dans ma ville dans quelques semaines, pour une mission, et il aimerait qu’on se croise pour prendre un verre. J’acceptai volontiers. 

Le jour arriva, on se croisa dans le parking de mon immeuble. Quand je le vis descendre de sa voiture , mon cœur a fait quelques sauts dans ma poitrine. Je crois que le soleil est bien sorti ce jour là parce que je me demandais comment ça pouvait être possible ? Un homme grand, musclé, beau, teint noir, avec un charme irrésistible. Je me suis dite intérieurement qu’il fallait que je consomme toutes les parties de son corps.

Cousin ou pas cousin ? J’étais déjà folle de lui !

Ce jour là, on a diné  ensemble, pendant plus de trois  heures, j’étais aux anges et le feeling était réciproque. On se rapproche, je le repousse puis je me ravise et c’est là que les bisous pleuvent…  Il finit par me déposer chez moi avant de me remercier encore une fois pour cette belle soirée et m’embrasser encore mais cette fois de la façon la plus torride qui soit. 

Je décidai de lui donner sa chance, on commence à se fréquenter et au bout de 5 mois, les choses deviennent sérieuses. Puis il m’annonça qu’il devait aller en mission dans la sous région. L’occasion de découvrir le Nigeria ne se présenterait pas de si-tôt, alors, lorsqu’il me proposa de l’accompagner, j’acceptai tout de suite.  J’étais impatiente de pouvoir faire ce voyage et passer du temps avec mon homme. Lorsqu’on a débarqué à Lagos et pendant toute la durée du voyage, Xavier était à mes petits soins.  Tout allait bien… 

 

La nuit avant notre retour sur Abidjan, on a eu une petite discussion. Je lui avais demandé comment est ce qu’il voyait la relation, et comment il voulait procéder pour le future. Le gars me donnait des réponses ambiguës. Ça m’énervait donc j’ai décidé qu’on allait en reparler à notre retour. On ne devrait pas gâcher le dernier moment qu’on avait là à Lagos.

 

 Cette nuit, on décida d’aller faire un petit tour en ville, chose qui fut superbe. Le lendemain matin, très tôt j’ai reçu un appel d’un numéro que je ne connaissais pas. Je décroche et je me rendis compte que c’était un pointeur que j’avais rencontré il y a quelques semaines. Pensant que Xavier dormais, je continuais la conversation avec le pointeur, jusqu’à le taquiner qu’il m’avait pas fait signe alors qu’il me l’avait promis. 

 

Bref la conversation dura quelques minutes. Puisque Xavier était venue sur un autre vol, son vol retour était prévu plutôt que le mien. On prit le petit déjeuner ensemble et il se rendit à l’aéroport. Mon vol était prévu pour plus tard dans la journée. Quand Xavier arriva à l’aéroport, il m’envoya un message pour me dire qu’il était arrivé. Il ajouta qu’il a entendu ma conversation avec le pointeur. 

 

-”Tu me parles de relation sérieuse, pourtant tu continues à sympathiser avec d’autres gars, est ce que tu sais ce que tu veux ?”.

 

J’ai eu mal sur le coup, j’ai commencé à grave culpabiliser. Je lui ai présenté mes excuses en expliquant que c’était rien d’important. C’est là que mon calvaire va commencer. 

Xavier mon cousin m’a laissé en vu. Tout le trajet retour, j’étais angoissée. Je pensais avoir gâché ma relation avec lui.

De retour à Abidjan, Xavier est toujours froid avec moi. Je lui écris pour savoir comment il se porte, il me réponds avec un ou deux mots. Je lui demande si c’est possible qu’on se retrouve pour discuter, mais il m’annonce que ce ne sera pas possible de sitôt, il doit rejoindre sa famille pour les fêtes de fin d’année. Je ne voulais pas le déranger. Il me dit ok. Trois jours plus tard, c’est le lendemain de Noël. Je lui envoie un message pour prendre de ses nouvelles et c’est là qu’il me répond qu’il est sur le point de décoller. Il m’envoie une image montrant sa carte d’embarquement. Je lui souhaite bon voyage.

Quelques heures plus tard, je m’impatiente. Xavier  aurait dû arriver à Yamoussoukro depuis. Normalement c’est pas très loin. Je relis son message et je me rends compte que le numéro du vol est mentionné sur l’image de la carte d’embarquement qu’il m’avait envoyé. Je note le numéro et je tape sur Google pour voir si le vol a atterri. Quelle était ma surprise de voir que le vol avait atterri une heure plutôt… à San Pedro.

Lire aussi > Octobre rose : 5 comptes engagés à suivre sur Instagram

J’étais confuse. M’étais je trompé sur le numéro de vol? J’essayai  encore une recherche sur Google, hélas ce fut le même résultat. Là je commence à paniquer. Ce gars m’a t’il menti sur son voyage ou bien c’est moi qui n’est pas bien entendu la destination? Je décide de mener une enquête. C’est là que mon côté FBI va sortir en bri.

J’appelle son père, histoire de le saluer et prendre de ses nouvelles. En vérité c’était pour voir s’il était vraiment à Yamoussoukro en famille avec son fils. La conversation se passe bien mais;  malheureusement je n’obtiens pas l’information que je recherche.

 Je décide de regarder l’image que Xavier m’avait envoyé de plus près et je me rends compte que c’est un screenshot d’une Instagram story. J’ai reconnu le filtre d’Instagram. Ça m’a fait tiquer puisque je n’avais jamais vu le profil Instagram du gars.

Il m’avait dit qu’il n’était pas très présent sur les réseaux sociaux. En effet je l’avais cherché plusieurs fois, je ne trouvais que son compte YouTube et sa page LinkedIn. Je me rendis compte qu’il avait un compte Instagram qu’il me cachait. Je continuais ma recherche, sur tous les RS, toujours rien. Je décide de regarder son profil LinkedIn de près. Je fouillais  jusqu’à ce que je tombe sur le profil d’un de ses amis. J’ai reconnu sa photo puisque Xavier m’avait envoyé une photo d’eux lors d’un séjour à Abidjan. Je décide de chercher l’ami sur Facebook. Je ne le trouve pas. J’essaie plusieurs combinaisons de noms jusqu’à ce que je trouve le profil de l’ami. Bingo!

J’observe le profil de l’ami et je vois une photo où Xavier est tagué. Alléluia ! Je clique sur le profil, c’est un nom complètement différent. J’aurais jamais pu deviner ce nom. Première impression, c’est la photo de profil de lui et une autre go. C’est là que tout va se gâter. Je lis les commentaires et je me rends compte que c’est la fille que j’avais rencontré en 2013. Xavier m’avait dit qu’ils avaient rompu en 2016 mais les commentaires étaient récents, je ne comprenais pas.

Xavier, mon cousin parlait de la go comme si c’était sa femme, dans les commentaires, il parlait de leur nouvelle maison qu’ils  acheté récemment à San pedro