Body Positive : les clés pour l’adopter

Je dois m’assumer, oui… Mais comment ?

Nous avons tendance à nous comparer avec des personnes qui ne nous ressemblent pas et ainsi accentuer notre mal-être avec nous-même. L’importance du mouvement body-positive prend tout son sens car il nous apprend à nous aimer car si vous faites le travail de l’amour de soi, vous serez moins tentée de vous comparer à d’autres personnes qui ne nous ressemblent pas, et donc à sombrer dans la négativité. C’est donc un bon moyen de retrouver une meilleure estime de soi ! 

Ce qu’il faut comprendre c’est qu’en réalité, ce n’est pas notre corps qui est problématique, mais c’est la relation que l’on entretient avec lui. En effet, beaucoup de gens travaillent à se construire selon des normes, des diktats, des modèles que la société leur impose, mais ils ne cherchent pas à être eux-mêmes…et donc à se ressembler. Intégrer le mouvement body-positive, c’est donc avant tout faire un véritable travail sur soi-même. Voici quelques clés qui vous aideront à dépasser vos limites et à emboîter le pas :

pexels-laura-tancredi-7065467
  • Regardez-vous tous les jours nue, devant le miroir
  • Listez à haute voix les parties de votre corps que vous aimez, ce que vous préférez dans votre apparence
  • Puis, focalisez-vous sur ce que vous n’aimez pas, et tentez de voir ces choses avec un regard positif ; n’hésitez pas à tourner cela en dérision car quoiqu’il arrive, vous êtes qui vous êtes.

C’est un exercice simple à faire au quotidien et nous vous invitons à en faire de même avec vos filles pour booster dès leur jeunesse l’estime de soi. Vous devez faire preuve de bienveillance avec vous-même, et en faire de même avec les autres, et ce, le plus tôt possible car l’acceptation de son corps s’avère être capitale pour l’estime de soi. 

pexels-darina-belonogova-9164978

 

 

Directrice Artistique chez Elle Cote d’Ivoire

« La créativité, ça me connait ! ». Incarnant le profil de cinéphile, photophile et littéraire, je suis une amoureuse de musique, de voyage et de cuisine. Journaliste rédactrice avant tout, je suis spontanée, créative, soucieuse du détail et multitâche. Je me perfectionne et me bonifie dans un environnement où règne l’esprit d’équipe. Silence, on tourne !