Body language : Comment utiliser son corps à bon escient ?

/

Ces signaux corporels qui indiquent notre état émotionnel ou nos intentions.

Rictus, bras croisés, ou mains posées sur la hanche; il est évident que notre corps communique souvent bien plus que nous le faisons nous-mêmes. Un langage autre, qui envoie de façon presque inconsciente des centaines voire milliers de signaux pouvant indiquer notre état émotionnel ou nos intentions. En somme, notre corps participe à la construction de notre discours et agit pour appuyer certaines de nos dispositions mentales, tout comme il peut aussi nous trahir et révéler nos véritables tendances. Savez- vous parler le langage de votre corps?

Qu’entend t-on par langage corporel ?

Vous n’avez certainement pas dû passer à côté de la série Mentalist. Cette série américaine de sept saisons et diffusée sur le réseau CBS, a réuni dans le monde entier des millions de téléspectateurs de 2008 à 2015. Le programme télévisé mettait en scène Patrick Jane (interprété par l’acteur Simon Baker) un consultant mentaliste qui utilisait ses dons d’observations et d’analyse psychomotrice pour enquêter sur des crimes et déjouer les plans de gros méchants afin qu’ils soient arrêtés et condamnés.  Les facultés d’observation de Patrick Jane lui permettaient de voir ce que personne d’autre ne voyait, ou plutôt, des signes corporels auxquels personne ne prêtait attention. Cette série eut la possibilité de populariser une pratique professionnelle que l’on ne connaissait pas jusque lors ou très peu : la synergologie, ou l’étude du langage corporel. Cette discipline, développée en 1990 par un consultant français au nom de Philippe Turchet, a pour but de décoder le fonctionnement de l’esprit humain à travers la lecture du langage du corps. Philippe Turchet fut par ailleurs très influencé par les années 50 étasuniennes et les penseurs du mouvement de Palo Alto -dont Paul Watzlawick ou Grégory Bateson- qui imposèrent très rapidement l’idée que la communication fonctionne comme un processus pluriel permanent, et qu’on « ne peut pas, ne pas communiquer ». En d’autres termes : ne rien dire, pourrait aussi dire quelque chose. Vous suivez ?

Ainsi, d’après de nombreuses études dont celles du professeur et psychologue iranien Albert Mehrabian -notamment auteur des ouvrages Silent Messages (1971) et Non verbal Communication (1972), seulement 7% de notre communication serait verbale et donc relative au sens de nos mots. 38% de celle-ci serait relative à l’intonation et au son de notre voix et 55% serait visuelle et correspondrait à l’expression de notre visage et à notre langage corporel. En résumé, 93% de notre communication serait donc non-verbale.

Faire de son corps son allié, comment ?

Au-delà du langage inconscient de notre corps et de sa conceptualisation dans le domaine des sciences humaines et sociales, il existe des méthodes claires et plus pratiques afin de travailler sur son langage corporel. Que cela soit dans la séduction ou dans la sphère professionnelle -dans le cadre d’entretien par exemple, notre expression corporelle peut être clé pour paraître plus confiant.e et ouvert.e Voici donc quelques clés pour décrypter ou adopter un body langage plus chaleureux et sûr de soi :

  • Une posture ouverte

La posture ouverte appelle tout d’abord à se détendre, et à être bien droit. Épaules en arrière et tête bien droite, c’est une posture qui montre que vous êtes assurées, et en contrôle de la situation. Évitez cependant la main sur les hanches dans certaines situations, qui peut communiquer une agression ou un désir de dominer

  • Utiliser une poignée de main ferme

La poignée de main ferme permet de témoigner de son assurance. Trouvez cependant le juste milieu, et faites attention aux phalanges de votre interlocuteur.ice.

  • Maintenez un bon « eye contact »

Maintenir le regard face à la personne avec qui vous vous entretenez, montre que vous êtes sincère.s et engagé.s.

  • Repérez les bras et jambes croisés

Dans le cadre d’une conversation ou d’une réunion, cela indique souvent une résistance aux idées. Lorsqu’une personne croise les bras ou les jambes ne manière involontaire, cela peut signifier qu’elle se séparent de quelqu’un sur le plan mental, émotionnel ou physique.

 

Rédactrice Société et Culture ELLE Côte d'ivoire
Curieuse et férue de tout ce qui nous entoure, je prends plaisir à m'intéresser à tous les sujets touchant aux femmes et tendent à rendre leur quotidien meilleur. J'aime mettre mon humble plume au service de la transmission significative et positive. J'adore chercher des méthodes qui améliorent notre vie personnelle, professionnelle, voir même spirituelle. Enfin, je suis également une vraie passionnée de littérature, de musique et d'histoire. Bonne lecture