Aminata Touré, 29 ans – première femme noire nommée Ministre en Allemagne

Nous saluons ce début salutaire !

Ce mercredi 29 Novembre, Aminata Touré, jeune femme noire d’origine Malienne est nommée Ministre des affaires sociales de l’Etat du Schleswig-Holstein, en Allemagne. Elle déclare sur son compte twitter « Je suis heureuse de faire partie du Cabinet II de Daniel Gunther. Je m’acquitterai de cette tâche consciencieusement et avec plaisir ». Le Parlement fédéral allemand comptait déjà quelques députés d’origine africaine, mais une page d’histoire s’est écrite hier. Aminata Touré devient alors, en moins de 24h, un symbole pour l’intégration des Afro-Allemands.

Son histoire résonnera au cœur comme celle de plusieurs réfugiés. En effet, Aminata est issue de parents maliens qui avaient fui le pays dans les années 90. Elle grandit dans des foyers avant d’obtenir la nationalité allemande à 12 ans.

Boursière, Aminata Touré a fait des études de sciences politiques et de français et cela la mène très rapidement au mouvement de jeunesse du parti vert de sa région, le Schleswig-Holstein. A l’âge de 24 ans, elle décide de se présenter aux élections régionales et en 2017, elle prend à cœur les thèmes touchant la politique climatique. Lorsqu’elle s’est assise sur sa chaise au Parlement le premier jour, une collègue plus âgée lui demandait, surprise, ce qu’elle faisait là.

Elle s’engage sur les sujets de société comme l’antiracisme, les questions migratoires, l’égalité des femmes ou les dossiers religieux. Aujourd’hui, Aminata est ministre. Elle sera donc en charge des Affaires sociales, de la Jeunesse, de la Famille, des Seniors, de l’Intégration et de l’égalité des femmes. Une belle histoire pour elle…

Une belle histoire pour le continent…

Une belle histoire pour la femme…

 

Hey, c’est Frédy, ou Frédérique Leininger sous mon voile d’Animatrice TV & Radio. Ivoirienne et Française, j’embrasse ma double culture comme une richesse. Je vous accompagne à optimiser votre bien être et personal branding. Je me définie comme une Storyteller. Survivante du cancer, je prône l’urgence de lâcher prise. et d’embrasser notre féminité.