7 Gros clichés sur le mariage à déconstruire 

/

Vive les mariés... ou pas !

Le mariage est un engagement avec la personne qui partage votre vie sur le long terme. Et pour bon nombre de personnes, c’ est le symbole d’une vie de couple épanouie. Cependant, l’on nourrit des idées reçues sur le mariage qui mériteraient d’être déconstruites. L’idée n’est pas de vous donner une image négative du mariage mais bien quelques clichés sociétaux sur le sujet qui permettront de voir les choses autrement..

1 –  À un certain âge, une femme doit se marier.

Ce n’est pas parce qu’on approche la trentaine sans être mariée, qu’on meurt vieille fille. Et ce n’est pas parce que vous ne voulez pas vous marier tout de suite que cela n’arrivera pas. Évitez de croire que vous ne vous marierez jamais, si vous souhaitez prendre votre temps. Passé un certain âge, on ne pense plus qu’à se caser. Inutile de vous mettre la pression, si vous ne vous sentez pas prête, d’autant plus que vos proches le font sûrement déjà. De tout façon, il n’y a pas d’âge limite pour vous marier. Chacun avance à son propre rythme !

2 – Le mariage garantit l’amour éternel.

Le mariage ne dure pas nécessairement “jusqu’à ce que la mort vous sépare”. Et le taux de divorce s’élevant à 46% en est la preuve. Certaines personnes pensent que le mariage n’est que bonheur et amour, qu’il suffit de se marier pour être heureux. Vous vous imaginez bien que la réalité est bien plus nuancée et complexe. L’amour c’est parfois pour toute la vie et parfois non. C’est comme ça, c’est la vie !

3 – Le mariage se doit d’être le rêve de toutes les femmes.

Votre rêve en tant que femme se doit plutôt d’être votre accomplissement personnelle à tous les niveaux de votre vie. Et le mariage n’est juste qu’un élément de ce grand projet de vie. Relax ! Si vous ne faites pas partie des femmes qui aspirent tant au mariage, ça ne vaut vraiment pas le coup de stresser ! Car oui, vous n’êtes peut-être pas venue dans ce monde uniquement pour vous marier.

4 – Il y a moins d’hommes que de femmes dans le monde, alors elles doivent vite se trouver un homme à marier.

Tout d’abord, cette information est archi-fausse : il n’y a pas plus de femmes que d’hommes que se soit dans le monde, en Afrique ou en Côte d’Ivoire ! Il va bien falloir cesser une bonne fois pour toute, de faire croire aux femmes que parce qu’elles sont « beaucoup plus nombreuses » se doivent de se contenter de « l’homme qu’elle trouve ».

En 2015, selon l’ONU, le sexe-ratio (taux comparé du nombre d’hommes et de femmes) dans le monde était de l’ordre de 102 hommes pour 100 femmes – en d’autres termes, sur 1000 personnes, 504 étaient des hommes (50,4 %) et 496 des femmes (49,6 %). Le nombre d’hommes sur Terre est légèrement plus élevé : 102 hommes pour 100 femmes en 2020.

Cependant, il arrive un âge où les hommes et les femmes sont en nombre égal : dans le monde, c’est entre 50-54 ans. Au-delà, ce sont les femmes qui sont plus nombreuses, l’écart se creusant avec l’âge. Ainsi, 8 centenaires sur 10 seront des femmes en 2020. Tout de même, ce n’est sûrement pas une raison suffisante de se jeter dans les bras du premier venu. Il ne vous correspond peut-être pas, sachez faire le tri.

5 – Une bonne épouse supporte même si elle est battue dans son mariage.

NON ! Le mariage n’implique aucune maltraitance telle qu’elle soit. Le mariage, ce n’est pas des femmes violentées aussi bien physiques que verbales. Oui, il est vrai qu’il faut savoir supporter les querelles et les disputes mais pas s’y complaire à vie. Un mariage dans lequel une femme se fait continuellement battre, ne vaut absolument pas le coup de s’éterniser.

Les violences conjugales, c’est le pire des abus. Un crime vieux comme le monde, et l’un des moins connus parce que trop longtemps occulté par le poids des traditions et des préjugés mais aussi et surtout masqué par le silence de ces femmes victimes et l’indifférence des autres.

Les femmes, la police, la justice et la société elle-même se doivent de prendre la mesure de la gravité du problème.

6 – Il faut se marier, si on veut avoir des enfants.

On ne se marie pas pour faire des enfants. L’amour réciproque, le respect mutuel et faire du bien-être de l’autre sa priorité sont d’abord les principales raisons de se marier. Ensuite, viennent les enfants qui grandiront dans un foyer stable.

7 – Une fille n’a pas besoin d’autant de diplômes, sa place est dans un mariage. 

Dans la société africaine, on a tendance à croire que les femmes trop intelligentes peinent à se marier. Et dès qu’elles approchent la trentaine, certaines ont droit à des questions du genre ” tes études ne se terminent jamais ?” ou “à quand le mariage ? Qu’attends-tu ? Pourquoi tu fais fuir les hommes?” Il faudrait bien que cette pression cesse et surtout que les consciences se décomplexent.

 

 

 

Littéraire dans l'âme, mordue des mots, je crois pouvoir me définir comme une africaine moderne attachée à sa culture. Plus qu'un élan créatif, ma plume cosmopolite empreint d'un brin d'humour est mon outil d'émancipation de la femme. Je m’épanouis sur des sujets de bien-être, de découverte, de culture, de mode, de cinéma, de musique, d'Art en général... Un œil d'esthète, je suis (très) sensible à la beauté ! Ah oui, j'ai aussi une passion honteuse : les émojis.