Rencontre avec l’artiste chanteuse camerounaise, Isis Kingue

/

La belle voix de Douala

 L’on définirait sa carrière comme étant une enfilade de singles à succès, faisant sans équivoque l’unanimité dans son pays d’origine, le Cameroun. Thérèse Judith Kingue alias Isis Kingue par son talent, son travail et sa passion, s’érige comme une valeur prometteuse de la musique africaine. La jeune femme se confie à ELLE et nous parle de son nouveau single controversé intitulé « Je suis bloquée ».

1)  Qui est Isis Kingue, et quelle est son histoire ?

Je suis une artiste musicienne, auteure, compositeur et interprète. Je suis d’origine camerounaise et j’évolue dans la variété musicale avec un penchant pour l’afro trap.

2)  D’où vous vient cette passion pour la musique ?

Depuis ma tendre enfance, je dirais. Car, c’est toute petite que mon grand-père, paix a son âme, m’a inculqué ces valeurs musicales et l’amour du chant.

3)  Qu’aimeriez-vous que le public ressente en écoutant vos chansons ?

J’aimerais que le public se sente transporter par les différentes thématiques que j’aborde et la sensualité musicale que j’y mets.

4)  Une relation particulière avec la Cote d’ivoire ? Racontez-nous-la.  

Non ! Il y’en avait aucune jusqu’à ce que j’y mette les pieds. Il faut le dire, c’est ma première fois de venir en terre ivoirienne et là, je suis séduite par la convivialité et le côté passionnant de ce beau pays.

5)  Ce nouveau single, « Je suis bloquée » parlez-nous-en.

En effet, « Je suis bloquée » raconte l’histoire d’une jeune fille qui est indécise dans sa relation amoureuse. J’ai seulement voulu rendre l’histoire un peu ironique pour que tout le monde se sente concerné

6)  Nos sociétés prônent le mariage comme exutoire pour toutes femmes. Quel est votre avis sur la question ?

Je crois que ça dépend de comment les uns et les autres voient le mariage. Pour moi, c’est une union qui devrait être fusionnelle entre deux personnes qui s’aiment mutuellement, réciproquement et qui ne forment plus qu’une seule chair. Mais certaines le perçoivent comme une voie de secours où une formalité obligatoire pour la femme. Moi, je ne suis pas de cet avis.

7)  Quelle autre activité passionnante exercez-vous en dehors de la musique ?

Actuellement, je ne fais que ça, de la musique. J’ai besoin de concentrer toute mon intelligence et toutes mes forces sur cette nouvelle carrière que je construis avec mon label Track and Sound.

8)  Isis Kingue prévoit-elle sortir un album en 2021 ?

Oui, bien sûr. Comme je le disais plus haut, mon label et moi travaillons là-dessus raison pour laquelle je suis focus et je reste très concentrée sur ce projet.

9)  Pour votre prochaine collaboration, avec quel artiste aimeriez-vous vous produire sur scène ? Et pourquoi ?

Vous savez, je suis ouverte à toutes les propositions. Mais comme maintenant je suis dans l’écurie d’un label, ce n’est pas moi seule qui décide des différentes collaborations. C’est la production qui prend cette initiative-là et me la soumet juste.

10)  Quels sont vos projets à venir ?

Pour l’instant, nous sommes concentrés sur le nouveau bébé « Je suis bloquée » qui vient de voir le jour et la communication qui est faite autour. Nous vous tiendrons informés des éventuels évènements

 

La rédaction ELLE Côte d'Ivoire
Nous sommes des hommes et des femmes leaders, pas suiveurs, nous sommes accessibles et nous avons de l’humour….
La lectrice ELLE.ci est une femme africaine curieuse, qui a du style, de l’esprit et de la dérision. Bonne lecture!