Gymnastique : Simone Biles a remporté une médaille de bronze

/

Bravo et go Simone !

Simone Biles a remporté une médaille de bronze en finale de la poutre ce mardi, marquant ainsi un retour triomphal aux Jeux olympiques de Tokyo. La gymnaste de 24 ans a manqué plusieurs épreuves après s’être retirée pour donner la priorité à sa santé mentale, mais elle est revenue pour le dernier jour du tournoi de gymnastique et a gagné une place sur le podium.

Lire aussi >>> Souffrant de « twisties », la superstar de la gymnastique américaine, Simon Biles se retire des JO.

“Je ne m’attendais pas à remporter la médaille”, a déclaré Biles, selon le New York Times. “J’y allais juste pour faire ça pour moi”. Elle a ajouté : “Avoir une occasion de plus d’être aux Jeux olympiques signifie le monde pour moi.”

Il s’agit de la deuxième médaille de Biles aux Jeux de 2020, après l’argent remporté par les États-Unis lors de la finale par équipe. Au total, elle compte sept médailles olympiques, dont quatre en or.

La gymnaste olympique participera à nouveau aux Jeux olympiques de Tokyo cette semaine, après avoir récemment décidé de ne pas participer à plusieurs épreuves de gymnastique afin de privilégier son bien-être mental. Elle concourra pour une médaille à la poutre le mardi 3 août à 4 h 50.

USA Gymnastics a annoncé sur les réseaux sociaux que Biles participerait à la cinquième et dernière épreuve de médaille individuelle pour la gymnastique.

“Nous sommes très heureux de confirmer que vous verrez deux athlètes américaines dans la finale de la poutre demain – Suni Lee ET Simone Biles !!!”

Biles a exprimé sa gratitude envers ses fans et ses pairs, qui ont soutenu sa décision de se retirer de plusieurs épreuves olympiques la semaine dernière, y compris des compétitions individuelles telles que le concours général, le saut, les barres et le sol.

 

Rédacteur Mode et People ELLE Côte d'Ivoire
J'aime le papier glacé des magazines de mode, la Diversité avec un grand D, le Made in Africa et le partage Mode et People au sein du Digital. J’entretiens depuis peu un rapport particulier avec les vêtements de designers africains. S’il vous plaît, ne me parlez pas de jogging pants.