4 Stars internationales qui investissement dans le potentiel Africain

/

Ces dernières années, on assiste à un engouement pour nos stars à l’international pour notre cher continent...l'Afrique.

Au-delà de leurs initiatives via les ONG, nos peoples Africains s’investissent réellement sur notre continent et mettent en lumière notre potentiel et nos différents états contribuent également à leur faciliter la tâche.

Voici quatre stars internationales mais, rassurez vous, bien heureusement la liste est bien plus longue.

1) IDRIS ELBA

L’acteur, réalisateur et DJ britannique Idris Elba est devenu citoyen sierra-léonais et a reçu un passeport diplomatique des mains du président Julius Maada Bio. Il est le fils unique d’un ouvrier d’usine automobile originaire de la Sierra-Léone et d’une mère venant du Ghana. Il a évoqué le souvenir de son père et son oncle quittant la Sierra-Léone pour Londres dans les années 60 « avec pour seuls biens deux sacs et leurs prières ».

Pour redonner du contexte, il faut dire que près de 20 ans après une guerre civile ayant fait plus de 120 000 morts, la Sierra-Léone peine toujours à se remettre et mise sur l’écotourisme pour redevenir une destination de choix. Au début de l’année, elle a fait du chimpanzé son nouvel emblème national.

Idris Elba a exprimé sa volonté d’aider le pays, l’un des plus pauvres du monde. Il projette de bâtir un complexe touristique éco-responsable sur une île de la Sierra-Léone, l’île de Sherbro, aux plages paradisiaques.

« Nous comptons sur votre réseau pour faire savoir au reste du monde que le petit pays dont ils n’ont entendu parler qu’à cause des guerres, d’Ebola et de ces histoires terribles est une nouvelle Sierra-Léone », a dit le président.

2) SADIO MANE

Il gagne près de 9 Millions d’euros par an en tant que footballeur professionnel et pourrait exclusivement vivre une vie de rêve. Mais Sadio Mané a d’autres plans en tête et préfère réaliser des investissements dans sa communauté et créer des opportunités pour les jeunes.

Hôpital, Stade et autres infrastructures dans les zones en difficulté qui ont des besoins vitaux. Vous verrez tous les détails dans la vidéo.

La chose la plus importante à souligner est que Sadio Mané montre l’exemple à beaucoup de sportifs qui amassent des fortunes à l’étranger mais qui n’ont pas pour priorité dans leurs pays d’origines.

3) AKON

Avez-vous entendu parler de “Akon City”? Il s’agit d’un projet estimé à 6 milliards de dollars qui présente de nombreuses similitudes avec Wakanda de Black Panther.

Le rappeur Akon a dévoilé lundi à Dakar, au Sénégal, les détails d'”Akon City”, une ville futuriste digne du mythique Wakanda qu’il entend bâtir au Sénégal, son pays d’origine. Connu pour ses tubes R&B “Locked Up” ou “Smack That”, le chanteur et producteur américano-sénégalais de 47 ans a expliqué lors d’une conférence de presse avoir posé la première pierre de son gigantesque projet, au coût estimé de 6 milliards de dollars, dans le petit village de Mbodiène, sur les rives de l’Océan atlantique, à une centaine de kilomètres au sud de Dakar. La future ville entend faire du Sénégal la porte d’entrée de l’Afrique, a dit le chanteur devant de nombreux journalistes sénégalais et internationaux.

“Une de mes plus grandes motivations, c’est que quand je suis aux Etats-Unis, je rencontre beaucoup d’Afro-américains qui ne comprennent pas vraiment leur culture. J’ai donc voulu construire une ville ou un projet comme celui-ci pour leur donner la motivation de venir voir d’où ils viennent”, a dit Akon. Né aux Etats-Unis de parents sénégalais, et ayant passé une partie de son enfance au Sénégal, il est retourné à l’âge de sept ans dans son pays natal, où il a accédé à la notoriété.

Un film d’animation montré a présenté les futurs “districts” d’Akon City, dessinés par l’architecte Hussein Bakri : l’un, consacré aux loisirs, devrait accueillir un casino, un stade multi-sports et un centre commercial, un autre des immeubles de logements et de bureaux, un troisième un “village des cultures africaines”, des restaurants et des chalets pour touristes. Plus loin, un hôpital général, un poste de police, un campus et des studios de cinéma, ainsi qu’un “pôle technologique”, devraient sortir de terre.

“Je veux que l’architecture ressemble aux vraies sculptures africaines qu’ils font dans les villages. Les formes sont peut-être bizarres, mais au moins elles sont africaines”, a-t-il ajouté. Interrogé sur les similitudes entre son projet et le Wakanda, royaume imaginaire situé en Afrique où se déroule le film et la bande dessinée “Black Panther”, il a expliqué que cette comparaison avait décuplé sa motivation. Les travaux d’Akon City débuteront “au premier trimestre de 2021”, a précisé le rappeur, Alioune Badara Thiam de son vrai nom.

La première phase de développement, censée être achevée en 2023, couvrira 55 hectares. A la fin de la décennie, le complexe devrait s’étendre sur 500 hectares, avec un “district” agricole et des îles artificielles, doté d’une marina pouvant accueillir des navires de croisière. “Nous pensons que 300.000 personnes habiteront à terme dans la ville”, a confié à l’Agence France-Presse l’architecte Hussein Bakri, en marge de la conférence de presse. Akon, très impliqué dans l’énergie renouvelable avec son entreprise Akon Lighting Africa, dont l’objectif est d’électrifier l’Afrique avec de l’énergie solaire, insisté sur l’aspect écologique de la future cité, qui utilisera au maximum des matériaux renouvelables et prioritairement d’origine africaine.

4) DIDIER DROGBA

On sait que Didier Drogba possède une fondation à son nom pour venir en aide aux plus démunis.

Mais pas que. Le footballeur ivoirien s’est intéressé à la problématique liée à l’éclairage de certaines zones enclavées. Pour permettre aux jeunes démunis d’avoir accès à l’électricité, Didier Drogba s’est investi dans un projet novateur. En effet, il a fourni à des jeunes défavorisés un ballon capable de se charger en électricité.

Cette innovation permet d’allier sport et plaisir. Le ballon se charge électriquement grâce à un mouvement cinétique. Une batterie installée à l’intérieur du ballon emmagasine l’énergie électrique générée par les mouvements de la balle. Ainsi, cette dernière se recharge à chaque fois que l’on joue avec. Cette batterie alimente ensuite l’ampoule connectée au ballon. Drogba aide principalement les enfants les plus défavorisés de son pays et de la sous-région. Il est au cœur du lancement de plusieurs programmes liés à l’éducation.

 

>>> LIRE AUSSI CHADWICK BOSEMAN, L’ACTEUR DE BLACK PANTHER EST DÉCÉDÉ

Directrice Éditoriale ELLE Côte d'Ivoire
En vrai couteau suisse créatif, je déborde de passion et d’énergie. Coach, Speaker et Artiste, j’œuvre pour mon sujet favori : LA FEMME
#cancersurvivor , je suis une résiliente amoureuse des mots...ceux que l’on écrit mais aussi ceux que l’on chuchote.
J’ai l’honneur d’avoir la responsabilité éditoriale et créative au côté d'une équipe créative, accessible, pas suiveuse et qui ont de l’humour….
Méfiez vous de mon air à la fois espiègle et sérieux, je suis un pitre!