Mieux vivre son Syndrome Prémenstruel (SPM)

Une phase que nous décryptons pour vous !

Ça vous est déjà arrivé de renverser votre café et de fondre en larmes? D’avoir une soudaine poussée d’acné? De vous énerver pour rien, vous sentir épuisée, anxieuse… comme par hasard, 3 jours après vos règles arrivent? C’est ce qu’on appelle le Syndrome Prémenstruel (SPM) Et ça concernerait 70% des femmes ayant un cycle non hormonal. Je vous livre ici quelques conseils pour vivre plus sereinement les désagréments de vos SPM.  

LE SYNDROME PRÉMENSTRUEL, QU’EST CE QUE C’EST?

 « Le syndrome prémenstruel (SPM) regroupe un ensemble de symptômes physiques et psychologiques qui débutent quelques jours avant la période menstruelle et prend généralement fin quelques heures après le début des règles. »

Pendant cette phase prémenstruelle, on peut éprouver de l’irritabilité, de l’angoisse, mauvaise humeur et même déprime. Côté physique, on peut avoir des maux de tête, les seins sensibles, le sentiment d’être gonflée… 

QUELQUES CONSEILS POUR MIEUX VIVRE SES SPM

 Sachez tout d’abord que la meilleure manière de vivre ses SPM c’est de déterminer vos propres symptômes et expérimenter pour trouver ce qui marche le mieux pour vous soulager. Donc, à vos stylos mesdames : chaque jour, notez dans un carnet votre humeur, sensations physiques, émotions. (Pour aller plus loin, allez voir mon article du dossier SPECIAL FEMME « Le pouvoir de nos lunes; mieux se comprendre pour pouvoir mieux gérer sa vie ». ). 

 Vous pouvez aussi utiliser des applications gratuites comme Clue .

Il existe de nombreuses façons de gérer les symptômes du SPM, et toutes ne sont pas scientifiquement prouvées et/ou médicales! Cela peut être un bain chaud comme une tarte aux fraises.

Quant aux causes précises de ces symptômes – nombreux (on en a dénombré environ cent cinquante), elles sont encore méconnues (les scientifiques dénoncent les variations du taux d’hormones et la biochimie du cerveau pendant le cycle menstruel). 

Voici mes conseils :

  1. Faites un peu d’exercice physique !

 Marchez, dansez, nagez, faites du Yoga, du vélo, de la gym douce… en plus du sentiment de bien être et de plaisir, mettre le corps en mouvement augmente l’irrigation sanguine du corps et des organes et de cette manière aide à réguler les hormones. 

  1. Ayez une meilleure hygiène de vie: 

 Oust le sucre, l’excès d’alcool et de café, les repas trop gras : on évite de perturber le métabolisme, déjà bien occupé. 

–   On privilégie les fruits et les légumes pour faire le plein de nutriments. 

–   On remplace notre envie de pizza par des matières grasses saines qui contribuent à préserver un équilibre hormonal (acides gras essentiels, Oméga-3) : huile d’olive, l’avocat, les fruits à coque et les graines, sardines…

–   On intègre des aliments riches en calcium, vitamine B6 et magnésium, qui sont indispen­sables à la synthèse des neuro­transmetteurs (dopamine, sérotonine…) impliqués dans certains symptômes du syndrome prémenstruel: sardines, crustacés, le thym, certaines épices, les haricots, les amandes, épinards, les algues, le chocolat noir, fruits / légumes…ou complémentaires alimentaires.

–   On s’hydrate beaucoup, on évite les excès de sel, et on s’offre un sommeil de qualité.

  1. Faites des choses qui vous font du bien

Le maître mot: prendre soin de soi et s’offrir des moments de calme. 

C’est l’heure de méditer, faire du Yoga, des exercices de respiration (allez jeter un oeil aux autres articles), se faire masser, faire des siestes… bref, tout ce qui vous fait du bien. 

Le climat est déjà assez tendu : évitez les grandes décisions, les confrontations, le lancement de projets.  

 

  1. Ayez recours aux méthodes naturelles: huiles essentielles et tisanes

 Certaines huiles essentielles peuvent aider à soulager les symptômes : la camomille, la lavande, la sauge sclarée, le géranium, l’estragon, le néroli, l’ylang-ylang… Vous pouvez en choisir deux ou trois et diluer quelques gouttes dans une huile végétale et vous faire un petit massage (restez vigilants quant à l’utilisation des HE). 

Pour vos tisanes, je vous conseille ces plantes: 

  •           Le Framboisier, qui accompagne les cycles de toutes les femmes, de l’adolescence à la ménopause. Il tonifie, nourrit et régule le cycle.
  •           La Sauge Sclarée, qui décongestionne tout en étant tonique et stimulante. Elle régularise le cycle car elle mime l’action des œstrogènes.
  •           La Mélisse, antispasmodique, sédative, douce et apaisante.

5. En dernier recours, faites appel aux solutions médicamenteuses  / l’avis d’un médecin.

Il existe des régulateurs d’humeurs et des médicaments qui agissent sur les SPM, mais il faut prendre l’avis d’un médecin / endocrinologue. 

Attention aussi de ne pas imputer au syndrome tout symptôme inconfortable similaire aux SPM au risque de passer à côté d’un véritable diagnostic (endométriose, kyste, fibromes, mais aussi dépression…)

 J’espère que cet article vous a permis de mettre un nom et des solutions naturelles sur un maux partagé par de nombreuses femmes. 

Rappelez vous que nous sommes toutes uniques, et qu’une meilleure connaissance de vous même sera toujours meilleure que les conseils d’une tierce. 

Ce n’est pas normal d’avoir mal pendant ses règles, ce n’est pas normal de se sentir seule, incomprise et vulnérable, ce n’est pas normal d’être moquée, d’entourer nos cycles menstruels de tabou et silence. 

Plus que jamais, parlons entre femmes, retrouvons nous, prenons soin de nous, protégeons nous et n’hésitez pas à m’envoyer vos témoignages.

Pour aller plus loin, retrouvez mon article « Le pouvoir de nos lunes; mieux se comprendre pour mieux gérer sa vie » et suivez mon compte Instagram Yogali Abidjan

 

 

Moi, c’est Galina, 29 ans. Après des études de littérature et d’histoire-géographie, j’ai été conductrice de travaux, pour aujourd’hui être professeur de Yoga, masseuse, curieuse, globetrotteuse...
Après une vingtaine de moussons Africaines, je m’installe en Côte d’Ivoire, ouvre mon Studio YOGALI, me forme, m’enrichis, m’épanouis… Alors ici, je m’exprimerai sur des sujets qui me passionnent, bonne lecture !