Interview du Chef Medhi – Mövenpick Hotel Abidjan

/
  • Présentez-vous ?

Chef Mehdi Boumaza, Algérien, 32 ans, avec une expérience de plus de 10 ans dans l’hôtellerie et plus précisément dans des cuisines professionnelles.

Après l’obtention d’un BTS en hôtellerie, j’ai commencé ma carrière à Dubaï, à l’hôtel Crown Plaza en tant que cuisinier, après j’ai voyagé au Maldives où j’étais en charge du célèbre restaurant « Ithaa » au Conrad Maldives, situé à 5 mètres sous le niveau de la mer, là j’ai eu la chance de côtoyer des chefs étoilés.

Par la suite j’ai eu ma première expérience en tant que Chef Exécutif à l’hôtel OZO Colombo au Sri Lanka. Avec le même groupe hôtelier je suis allé en Thaïlande pour la réouverture de l’hôtel Amari Vogue dans la province de Krabi, et depuis septembre de cette année (2020) j’ai rejoint le Mövenpick Hotel Abidjan en tant que Chef Exécutif.

 

  • D’où vous est venue votre passion pour la cuisine et votre volonté d’en faire un métier ?

Venant d’une famille qui a toujours été impliquée dans la gastronomie, mon grand-père pâtissier et amateur de café qui d’ailleurs a été le premier dans notre région de Jijel à faire de la torréfaction, suivi de mon père, et moi je me suis focalisé sur la cuisine. C’était naturelle d’en faire un métier vu que je la considère beaucoup plus comme une passion qu’autre chose

 

  • Pour vous, quelles sont les qualités pour devenir un bon Chef ?

Aimer partager et être rigoureux

 

  • Pourquoi avez-vous choisi de mettre votre talent au service du Mövenpick Hotel Abidjan ?

Etant petit j’ai toujours connu Mövenpick comme une très bonne marque de glace. Maintenant je connais Mövenpick comme une marque hôtelière Suisse de haut standing. Il n’y a pas mieux que de travailler pour une marque aussi crédible et focalisée sur l’expérience client.

 

  • D’un point de vue personnel, quel est votre plat favori ?

Sans aucun doute, des bonnes sardines de Méditerranée braisées sur un barbecue de charbon. Il n’y a pas plus simple et meilleur que ça.

 

  • Avez-vous un ingrédient que vous aimez travailler en particulier ?

Le risotto.

 

  • Que pouvez-vous nous dire de l’expérience culinaire que vous impulserez durant le réveillon du 31 décembre mais aussi lors du Brunch du 1er janvier ?

Pour le menu de la Saint Sylvestre j’essaye de faire un petit voyage culinaire à travers le monde où je propose plusieurs étapes de dégustation entre des classiques de Mövenpick tels que le bœuf tartare et certains plats de mes créations que j’invite à venir découvrir. Pour ce qui est du Brunch du 1er Janvier nos clients auront l’occasion d’expérimenter plusieurs de nos spécialités Mövenpick en plus de différentes stations où l’on proposera des sushis, des fruits de mer, des grandes sélections de salades, des fontaines de chocolats avec des assortiments de desserts. Nous proposerons également quelques activités pour les enfants tout en essayant de garder l’esprit de famille et de partage.

Rédaction ELLE Côte d’Ivoire : Merci Chef, nous vous remercions de cet échange ouvert.

 

>> LIRE AUSSI : UNE NOUVELLE ANNEE QUI PETILLE CHEZ MÖVENPICK HOTEL ABIDJAN <<

Directrice Éditoriale ELLE Côte d'Ivoire
Inconditionnelle optimiste, Artiste & Ambassadrice de l’Empowerment de la femme, je suis une Slasheuse aguerrie.
#cancersurvivor , je suis une résiliente amoureuse des mots...ceux que l’on écrit mais aussi ceux que l’on chuchote aux creux de votre âme.
J’ai l’honneur d’avoir la responsabilité éditoriale et créative au côté d'une équipe créative, accessible, pas suiveuse et qui ont de l’humour…. Méfiez vous de mon air à la fois espiègle et sérieux, je suis un pitre!