Samira Nasr devient la première femme noire à diriger Harper Bazaar USA

/

Harper’s Bazaar USA va être dirigé par sa première rédactrice en chef noire. En 153 ans d’existence, c’est une première pour le magazine. 

Hearst, propriétaire du magazine, a nommé Samira Nasr rédactrice en chef de l’édition américaine. Elle commencera le 6 juillet, en remplacement de Glenda Bailey, qui est revenue en janvier pour devenir consultante mondiale de l’entreprise après deux décennies.

 

La nouvelle a été partagée mardi sur le site Internet du magazine .

 

Nasr était récemment directrice exécutive de la mode à Vanity Fair, pour la maison d’édition rivale Condé Nast. 

En partie à cause du déclin rapide de la publicité suite à la pandémie de coronavirus, Condé Nast a réduit ses effectifs ces derniers mois.

 

En 2017, Condé Nast a nommé Edward Enninful comme le premier éditeur noir de Vogue UK en 100 ans d’histoire. La même année, il a nommé Radhika Jones, qui a une mère indienne, pour diriger Vanity Fair.

 

Nasr est né à Montréal, au Canada et vit à Brooklyn, New York, selon Harper’s Bazaar. Elle a commencé sa carrière en tant qu’assistante du directeur créatif de Vogue chez Grace Coddington.

 

Dans une vidéo enregistrée pour son fil Instagram, Nasr a noté ses antécédents, disant que son père était libanais et sa mère originaire de Trinidad. Elle a dit que sa Vision du Monde est que « la représentation est importante ».

 

«Par nature, mon objectif est coloré et il est donc important pour moi de commencer un nouveau chapitre dans l’histoire de Bazaar en mettant en lumière tous les individus qui, je crois, sont les voix inspirantes de notre époque », a déclaré Nasr.

 

«À tous les manifestants, les organisateurs communautaires, les militants et ceux qui se battent actuellement pour être en sécurité, pour être vus et entendus à travers nos propres récits – je vous vois, je vous remercie et j’espère que nous pourrons unir nos forces pour amplifier le message d’égalité parce que le noir les vies comptent. “

 

Il faut noter que Nasr est une grande militante pour les droits de la communauté noire aux Etats-Unis. 

 

Rédactrice et Content Manager ELLE Côte d'Ivoire
Pourquoi je suis venue au journalisme ? Ma soif de vérité et ma curiosité. Plus jeune, je voulais changer le monde en mettant fin à l’injustice et à la famine en Afrique. Je savais me servir de ma plume, écrire, raconter des histoires. J’ai pu voir comment par mes bouts d’histoires, je touchais, je dénonçais, je suscitais de l’émotion. Sur ELLE.ci, j'engage ma plume, pour être la voix des sans voix.