Mort de Georges Floyd : Spike Lee dévoile un court-métrage poignant

/

Le lundi 1er juin dernier, Spike Lee, le réalisateur afro américain dévoilait sur ses réseaux sociaux une vidéo dans laquelle l’on voit des scènes similaires aux violences meurtrières causées par les policiers sur trois personnes de race noir aux Etats-Unis. Un court métrage poignant qui apparaît suite à la mort tragique de Georges Floyd.

Depuis le 25 mai 2020, le monde connait une vague de contestation due au meurtre d’un Afro-américain dans le Minneapolis au Etats-Unis. Georges Floyd, c’est ainsi qu’il se nommait, a perdu la vie lors d’une altercation avec la police de Minneapolis. La vidéo qui montre un policier blanc étouffant de sang froid l’homme noir non-armé a fait le tour du monde et a engendré un grand tumulte dans les communautés noires de la planète. Plusieurs personnalités ont manifesté et se sont exprimées sur le sujet en dénonçant le racisme flagrant de la société américaine. Le réalisateur Newyorkais, Spike Lee, a publiée une vidéo sur son compte Twitter mettant en exergue les violences policières que subissent les noirs aux Etats-Unis. C’est un montage vidéo avec des images de son film “Do the Right Thing” et des vidéos amateurs montrant les actions meurtrières qu’ont subies Eric Garner et Georges Floyd.

Ce court-métrage que l’on pourrait intituler “3 brothers” compare les scènes de son film sorti en 1989 qui dénonce le racisme et les violences policières sur les afro-américains. Dans les première secondes de la vidéo d’une minute et demi, le cinéaste a écrit ses paroles «L’histoire cessera-t-elle de se répéter?». Une question qui reste posée depuis des décennies et qui peine à trouver une réponse concrète ou dirait-on “satisfaisante” pour cette. génération et celle à venir.

Spike Lee a toujours dénoncé le racisme des sociétés américaines. “BlacKkKlansman” son dernier film en date qui a d’ailleurs remporté le grand prix au festival de Cannes 2018 dévoile une société foncièrement raciste dont l’idéologie est la suppression de la race noire. A quelques jours de la sortie de son film “Da 5 bloods” sur Netflix, Spike Lee montre sa position quant aux différentes violences policières sur les afro-américains en s’engageant à lutter afin qu’il ait un répit, une fin.

Rédacteur Culture ELLE Côte d'Ivoire
Blogueur et amoureux du 7ème art, je suis une personne atypique qui aime voir le monde en couleur...une âme d'artiste dont tous les domaines de l'art me fascine. Je vous fais découvrir mes coups-de-cœur, les actualités culturelles et cinématographiques mais également de la beauté et de la bonté et c'est ce qui rend extraordinaire votre passage sur elle.ci.