MISS 2.0 2021 : et la grande gagnante est… Victoire

//

MISS 2.0, un concours qui fait la promotion de qualités intellectuelles et morales.

Patricia Yoman Marie-Emmanuella Victoire a été élue la Miss 2.0 pour la deuxième édition du concours. La cérémonie s’est tenue, ce dimanche 19 décembre, au palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. La belle à la coupe blonde a remporté la finale haut les mains, après avoir été en lutte contre 10 finalistes, précédant Marie-Lucienne N’guessan, Miss 2.0 2020. Àjà (“héritage” en Agni) est le nom du centre qu’elle veut développer pour soutenir ses sœurs. Le Centre Àjà, permettra de donner une éducation de qualité aux enfants qui n’en ont pas facilement accès. Car ils sont issus de milieux modestes voire défavorisés. La jeune femme de 25 ans veut également permettre aux jeunes femmes de pouvoir bénéficier d’une certaine autonomisation avec une éducation financière. Un projet pertinent qui a retenu l’attention du jury et ravi le public. L’heureuse lauréate s’en est tirée avec un chèque de 15.000.000 FCFA pour la réalisation de son projet, une voiture, une bourse d’étude dans le domaine de son choix, un Iphone 13 et bien d’autres lots. Suivies de Anaïs Roxanne Dagrou comme première dauphine récompensée d’une somme de 5.000.000 FCFA et de Ama Larissa Mango pour deuxième dauphine avec une gratification de 3.000.000 FCFA.

Avec plus de 2600 inscriptions enregistrées lors de cette édition du concours, seulement 100 candidatures ont été retenues. La compétition s’est déroulée pendant trois mois au cours desquels les candidates ont dû relever défis et challenges y compris deux semaines de coaching intensif. Les finalistes ont d’ailleurs présenté, chacune, une vidéo récapitulative de leur parcours tout au long de ce training camp. Un parterre de jurys de qualité, présidé par Fabrice Sawegnon, DG de Voodoo Group et des membres tels que la Journaliste écrivaine Agnès Kraidy, Muriel Cissé la Directrice de la Communication Orange CI, Stéphanie Tchibanda experte RH et communication, Aïssata Sidibé, communicatrice, Jacques Arnaud Canga expert en gestion des projets, Elie Kwamé styliste-modéliste, Michel Gohou, acteur de cinéma et animateur télé, et Alain Tailly, ingénieur culturel. Sefora Kodjo, PCA de la Fondation Sephis, était également présente en tant que marraine du concours cette année. 

La finale du concours a également été rehaussée par la présence de nombreuses personnalités venues témoigner leur soutien à ce concours qui se consacre au leadership, l’innovation, l’engagement social de la gent féminine. Agrémentée par la prestation d’artistes en vogue tels que KS Bloom, Didi B et Kerozen DJ. Bon vent à la nouvelle Miss 2.0 durant son mandat.

 

Littéraire dans l'âme, mordue des mots, je crois pouvoir me définir comme une africaine moderne attachée à sa culture. Plus qu'un élan créatif, ma plume cosmopolite empreint d'un brin d'humour est mon outil d'expression. Polyvalente, je m’épanouis sur divers sujets qui touchent à l'Art. Un œil d'esthète, je suis (très) sensible à la beauté... Ah oui, je suis aussi une grande passionnée d'émojis.