Black Lives Matter, la nouvelle catégorie engagée de Netflix

CENTRAL PARK 5

Netflix a lancé Black Lives Matter, sa nouvelle catégorie engagée qui met en avant des contenus qui dénoncent les violences policière perpétrée sur le peuple afro-américain mais qui met aussi en lumière l’histoire des personnalités noirs qui ont marqué ce monde.

Depuis la mort de Georges Floyd, le moment Black Lives Matter s’est installée dans le langage mondial et particulièrement dans celui de la population noire du monde dénonçant ainsi le délit de faciès dont cette dernière est victime depuis des années. Ce mouvement est devenu un symbole de protestation puissant contre le régime américain qui traite les noirs comme des sous hommes. C’est aussi un cri de cœur. Dire au monde entier que la vie des noirs compte et qu’elle ne doit pas être bafouée ou détruite comme si elle ne valait rien.

Et cela, Netflix l’a bien compris, avec cette nouvelle catégorie, le géant mondial du streaming, qui a toujours dénoncé dans ses contenus les discriminations raciales que subissent les noirs, réaffirme encore qu’il est plus que jamais investi dans cette lutte. Dans le catalogue en question, on y retrouve plus de 40 productions qui mettent en lumière les injustices raciales que vivent les noirs aux Etats-Unis et aussi des histoires de personnalités noires qui ont fait bouger le monde, de manière positive. Des longs-métrages aussi poignants qu’édifiants les uns que les autres, des spectacles de stand up qui traitent le sujet sur un thon un peu moins sérieux avec des talents incroyables, des séries qui révoltent et aussi des documentaires qui surprennent dans la véracité des investigations exposées. Et ce documentaire, 13è, de Ava Duvernay, qui analyse le 13ème amendement américain au regard des violences injustifiables causées sur les afro-américains. Cet excès de colère inhumain. Cette oeuvre est puissante mais surtout émouvant.

Ce documentaire, disponible en intégralité en VO sur la chaîne YouTube de Netflix, parle du 13ème amendement américain qui déclare que “Ni esclavage ni servitude involontaire, si ce n’est en punition d’un crime dont le coupable aura été dûment convaincu, n’existeront aux États-Unis ni dans aucun des lieux soumis à leur juridiction“. Mais le fait est que des innocents se retrouvent accuser à tord et certains policiers vereux décident si le suspect qui a été appréhendé doit vivre ou pas.

On se rappelle encore de la série “Dans leurs regards”, réalisée par Ava Duvernay qui adaptait dans une fiction l’histoire vraie de cinq adolescents afro-américains accusés à tord d’un meurtre, incarcérés puis rejetés de la société à cause de ce délit qu’ils n’ont jamais commis. La série est disponible sur Netflix et fait partir de la nouvelle catégorie Black Lives Matter. Vosus pouvez y retrouver “Moonlight”, le meilleur film aux Oscars de 2017, la série “Dear White People”, le documentaire “I am not your negro”, film choc “The Hate U Give”,  l’histoire inspirante de Barack Obama dans “Barry”, ou encore “Devenir”, la success story de Michel Obama.

Toutes ces productions exposées dans cette nouvelle catégorie de Netflix, aussi sensibles qu’inspirantes, sont la peinture de la société américaine qui cultive le racisme depuis des années et qui n’est pas prête de s’arrêter sauf si l’on décide ensemble de dire “ça suffit” et Netflix le fait bien avec sa plateforme.

Rédacteur Culture ELLE Côte d'Ivoire
Blogueur et amoureux du 7ème art, je suis une personne atypique qui aime voir le monde en couleur...une âme d'artiste dont tous les domaines de l'art me fascine. Je vous fais découvrir mes coups-de-cœur, les actualités culturelles et cinématographiques mais également de la beauté et de la bonté et c'est ce qui rend extraordinaire votre passage sur elle.ci.