04 monuments qui font la fierté de la Côte d’Ivoire

/

Welcome to Ivory Coast !

Nous les avons déjà aperçus lors d’un road trip , en feuilletant des pages d’un magazine ou en vitrines sur nos réseaux sociaux. La Côte d’Ivoire abrite des mémoriaux retraçant son histoire et ses contours.

Ces édifices, statues, ou sculptures commémorent certains des épisodes les plus importants de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Entrant de plain-pied dans la semaine du 61ème anniversaire de la Côte D’ivoire, la rédaction remet les pendules à l’heure en vous faisant redécouvrir 04 monuments qui font la fierté de toute une nation.

La basilique Notre Dame de la Paix

Impossible d’échapper à cette merveille lorsqu’on entame une escapade dans la région des lacs.  La basilique Notre-Dame de la Paix est l’un des plus grands édifices religieux au monde et existe depuis plus de 30 ans. Cet édifice  est un don du premier président ivoirien, Félix Houphouët-Boigny au Vatican. Un vrai symbole de fierté pour les ivoiriens. Il est d’autant plus très adulé par les touristes et les travels bloggers du continent. 

La Statue Akwaba

Si vous allez ou sortez de l’aéroport, vous la verrez certainement : la place AKWABA qui signifie dans la langue Akan : « Bienvenue ». Au rond-point le plus populaire de la commune de Port Bouët, se dresse fièrement un monument qui symbolise, à lui seul, toute l’hospitalité et la familiarité du peuple ivoirien. Si vous regardez la statue avec insistance, vous verrez deux personnages se donnant une accolade qui représente ainsi l’unité.

Le Phare de Bassam

L’une des plus vieilles bâtisses du pays. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le phare de Grand Bassam a été pendant longtemps l’atout majeur de la suprématie portuaire de la ville. Sa construction a débuté en décembre 1913 et s’est achevée un an après. Il est mis en service en mars 1915, et remplace un feu fixe porté par une tour métallique installée en 1901. Il cumule donc 107 ans d’existence.

L’orphelinat Garçon de Bingerville 

Ancienne demeure d’un gouverneur français, l’orphelinat de garçons de Bingerville est aujourd’hui un patrimoine culturel très prisé.  Construit sur l’emplacement de l’ancien cimetière d’Adjamé, l’édifice fut livré en 1912, après sept ans de travaux, avec des charpentes, persiennes et huisseries importées de France. Avec son double escalier majestueux et ses beaux volets à persiennes, cette belle demeure présente une architecture similaire au style colonial de La Nouvelle-Orléans, qui caractérise d’ailleurs toutes les résidences de gouverneurs construites à cette époque en Afrique Noire. 

Le Fort de Dabou

Si vous voulez que l’on vous serve un peu d’histoire lors de votre visite à Dabou, faites un tour au fort de Dabou. Aussi appelé Fort Faidherbe, ou Fort Binger, le Fort de Dabou est un édifice historique de la commune de Dabou, dans le District des Lagunes, en Côte d’Ivoire. Il est le bâtiment militaire français le plus ancien de Côte d’Ivoire.

 

Directrice Artistique chez Elle Cote d’Ivoire

« La créativité, ça me connait ! ». Incarnant le profil de cinéphile, photophile et littéraire, je suis une amoureuse de musique, de voyage et de cuisine. Journaliste rédactrice avant tout, je suis spontanée, créative, soucieuse du détail et multitâche. Je me perfectionne et me bonifie dans un environnement où règne l’esprit d’équipe. Silence, on tourne !