03 romans que toutes femmes noires devraient lire

/

Plongez dans l'émotion et le courage à travers de fabuleuses histoires qui ont marqué notre époque.

 

 

La rentrée, cette période de l’année où vous listez vos objectifs, définissez une nouvelle routine matin/soir, rejoignez la salle de gym et changez de coiffure pour une plus audacieuse . Nous savons tous que les livres peuvent changer une vie et combien il est important de lire. Lire pour apprendre, grandir et comprendre et c’est ce qu’il nous faut en cette période de l’année . Dans cette optique, la rédaction a fait le choix de trois livres dont les auteurs sont des femmes noires, qui selon nous, doivent être absolument lus par toutes les femmes noires. 

 

  1. La couleur pourpre

Ce roman écrit par Alice Walker parle de la place des femmes dans une société qui peine à évoluer, raconte leur transformation,  de la religion , de l’espoir, du pardon, et  enfin de la rédemption. Il montre comment à travers l’écriture les femmes peuvent être sauvées du désespoir . Car il est marquant malgré tout. C’est une façon magistrale de nous raconter la condition des femmes noires dans les années 30. 

Résumé : 

 

Abusée, engrossée deux fois par son beau-père, le cauchemar de Celie, quatorze ans, ne fait que commencer. Elle est vite mariée à Albert, qui cherche une domestique plus qu’une épouse… Dans ce ménage improbable, le mépris du mari va de pair avec les coups. Nettie, sa jeune sœur qui s’est installée avec eux, est chassée par Albert pour avoir refusé ses avances et réussit à partir pour l’Afrique. Ne sachant pas où joindre sa sœur, Célie commence pourtant une correspondance avec celle-ci, et adresse ses lettres à ce ” cher bon Dieu “. Même sans retour de courrier, c’est la seule solution que trouve Célie pour ne pas sombrer dans la folie. Elle se raconte, sans misérabilisme, décrivant le cauchemar de la violence et de l’isolement mais aussi l’espoir qui naîtra de sa rencontre avec la sensuelle Shug Avery, auprès de qui Celie apprivoisera son corps, apprendra l’estime de soi et connaîtra l’amour. 

Le livre a obtenu, en 1983, le prix Pulitzer du roman et l’American Book Award.

 

  1. Ce dont je suis certaine

 

 

 Cet ouvrage selon plusieurs avis, fait du bien, est source d’espoir et apporte de la motivation à qui le lit. Plus qu’une autobiographie de son auteur, Oprah Winfrey se livre entièrement. Il ressemble à un journal intime, un recueil de sagesse, d’ambition, de courage, d’endurance qu’une grande sœur dédie à sa petite sœur. Ce livre va vous changer la vision du monde et vous pousser à réfléchir. À vouloir vous lancer, cesser de procrastiner, d’hésiter ou d’avoir peur de votre avenir.

 

Résumé : Comme force créative, étudiante du cœur humain et de l’âme, et championne de la vie bien vécue, Oprah Winfrey est seule dans sa catégorie. Au fil des ans, elle a marqué l’Histoire par son émission légendaire The Oprah Winfrey Show, l’émission la mieux cotée en son genre; elle a lancé son propre réseau de télévision; elle est devenue la seule milliardaire afro-américaine; elle a reçu un grade honorifique de Harvard et la Presidential Medal of Freedom (Médaille présidentielle de la liberté). De tout son vécu, elle a tiré des leçons de vie qu’elle a transmises pendant quatorze ans dans la chronique très prisée « What I Know For Sure » de sa revue O, The Oprah Magazine, une source mensuelle d’inspiration et de révélations.

Pour la première fois, ces perles de sagesse sont maintenant révisées, actualisées, colligées et présentées sous le titre “Ce dont je suis certaine,” un livre merveilleusement riche en réflexions pertinentes et en révélations provenant d’Oprah Winfrey. Organisés de manière thématique – la joie, la résilience, les relations, la gratitude, les possibilités, l’émerveillement, la clarté et le pouvoir -, ces essais offrent un aperçu rare et puissant de l’esprit d’une des femmes les plus extraordinaires au monde. Candides, émouvants, exaltants, édifiants et dynamiques, les propos que Oprah tient dans Ce dont je suis certaine font miroiter un genre de sagesse et de vérité auquel les lecteurs reviendront sans cesse.

 

  • Le meilleur reste à venir.

Née à Lagos en 1964, Sefi Atta est une  romancière, nouvelliste et dramaturge. Publié simultanément au Nigeria, en Angleterre et aux Etats-Unis, “ Le meilleur reste à venir” , sa première œuvre écrite  a obtenu le prix Wole-Soyinka en 2006.

 

Résumé :

 

 Enitan et Sheri sont deux jeunes filles en rupture contre l’ordre et le désordre d’un Nigeria à peine sorti de la guerre du Biafra, un pays où se succèdent coups d’Etat militaires et régimes dictatoriaux. Deux jeunes filles puis deux femmes qui, du début des années 1970 au milieu des années 1990, veulent échapper à l’enfermement d’une société oppressive et machiste.

Sheri, belle et effrontée mais blessée à jamais, choisira l’exubérance et la provocation. Enitan tentera de trouver son chemin entre la dérive mystique de sa mère, l’emprisonnement de son père, sa carrière de juriste et le mariage lui imposant, en tant que femme, contraintes et contradictions.

Hello, C'est Daphnée ! Je suis passionnée de communication, d'art, de littérature et de création de contenu .Je me définie comme un esprit créatif et libre aimant apprendre des autres, enthousiaste et pleine de vie .