Valérie Kinzounza : « En Afrique, l’image signifie beaucoup, c’est une forme d’identité et d’expression culturelle.»

Journaliste et grande modeuse dans l'âme !

Comment s’habillent les femmes qui font bouger les choses ? Qu’elles soient créatrices, business women, artistes, politiques ou autres ; comment envisagent-elles leur image, leur garde-robe ? Cette semaine, c’est une femme de mode et de média : Valérie Kinzounza, qui nous ouvre les portes de sa garde-robe pro. Née d’une mère belge et d’un père congolais de Brazzaville, où elle passe toute son enfance. Valérie fera des études de journalisme et Communication à l’Université Libre de Bruxelle, après un passage en Fac de Droit. Après des débuts comme journaliste pour des magazines d’entreprises, elle sera responsable éditoriale de plusieurs sites web, journaliste freelance pour des médias belges (print, radio & TV), rédactrice en chef pendant 10 ans (print & digital), du 1er média féminin belge destiné aux 18-35 ans. Elle créera dans la foulée, sa propre société de communication & création de contenus, qui propose des services de copywriting, de consultance & stratégie médias. Elle est aussi chroniqueuse lifestyle (Mode, Beauté et Tendances) dans une émission TV hebdomadaire, sur la première chaîne belge depuis 8 ans. Malgré cet agenda de Ministre, elle ouvre le Concept « Metiss » : une boutique physique, un eshop et un magazine online. Metiss.be : c’est une véritable plateforme valorisant les créateurs belges et les influences africaines.

 

 

 

  1. Quelle est la place de l’image dans ta vie professionnelle?

Cruciale. J’ai évolué durant des années comme rédactrice en chef d’un important média féminin belge. A ce titre, j’étais la première ambassadrice du magazine, que je représentais notamment dans toutes sortes d’événements. Mon image devait donc être en accord avec cet aspect. Cela étant, j’ai toujours été soucieuse de mon image, d’une part parce que j’aime la mode et que c’est un plaisir pour moi de m’habiller, de mixer les styles… c’est un état d’esprit.  D’autre part, je considère que faire attention à soi est aussi une marque de respect vis-à-vis des autres. En Afrique, l’image est quelque chose d’important, cela signifie beaucoup, c’est une forme d’identité, d’expression culturelle, de statut… Comme partout dans le monde d’ailleurs, mais en Afrique, ça se traduit, au quotidien, d’une manière plus forte. J’ai toujours vu mes tantes s’apprêter, faire attention à leurs tenues, à leurs coiffures… Ce n’est pas de la superficialité, c’est bien plus profond et chargé de sens que cela. Mes tantes ont été une véritable source d’inspiration pour la petite fille que j’étais.Et aujourd’hui encore, dans mes différentes casquettes (chroniqueuse TV, experte en communication, créatrice de Metiss), l’image joue un rôle essentiel. Elle contribue à exprimer qui je suis, et me donne une certaine légitimité dans mon métier. Je ne peux pas donner des conseils de style à des milliers de téléspectatrices sans donner l’exemple moi-même ! 

 

  1. Comment décrirais-tu ton style vestimentaire? Est-il en adéquation avec ton travail?

 

Je n’ai pas « un style » précis à proprement parler car mon style varie vraiment en fonction de mes envies, de mon humeur et du planning de la journée. S’il fallait globalement le définir, je dirais peut-être « Chic décontracté ». J’ai des pièces phares autour desquelles je compose un vestiaire qui me ressemble. Mes basiques ? Les blazers (ça style n’importe quel look en un clin d’œil) et les baskets (qui décoincent un look un peu trop classique). J’aime décaler les tenues. Si je me sens bien et en confiance dans ce que je porte, j’ai l’impression que je peux déplacer des montagnes ! Un look peut booster votre confiance en vous, tout comme vous mettre mal à l’aise s’il n’est pas en adéquation avec vous-même.

 

  1. Au niveau du style ou de la présentation, sur quoi es-tu regardante, te concernant?

Quel est pour toi le plus important pour une apparence pro?J’aime les vêtements bien coupés, qui ont déjà une allure naturelle. Je connais très bien ma morphologie, je sais ce qui me va et ce qui ne me va pas. Je vais évidemment privilégier des vêtements qui me mettent en valeur, qui sont fluides, et « tombent » parfaitement bien. J’adore aussi les couleurs et mixer les imprimés. J’ai besoin de me sentir bien dans ce que je porte. Si ce n’est pas le cas, je peux mal vivre ma journée ! Le plus important pour moi pour une apparence professionnelle, c’est d’être en accord avec le message que je veux dégager, tout en restant moi-même évidemment.




 

Hello, c'est Rosy; je suis styliste.
Je donne : des conseils pour être on fleek sur son lieu de travail et des formations "mode et culture" qui décolonisent les idées sur la manière dont l'autre voit le vêtement. Je suis aussi la créatrice des bijoux "Kinses by Rosy Sambwa". J'anime une émission radio ; "Dress Code" sur Zap Congo. J'ai une passion pour les belles matières, l'écriture, les fleurs, la nourriture (je rêve de manger tous les plats de chaque pays africain!) et j'aime rire.