Le pagne à l’honneur lors du dernier défilé DIOR au Maroc

Pour son dernier défilé de mode, la maison Dior a choisi le Maroc, un hommage au savoir-faire Africain. Maria Grazia Chiuri directrice artistique de la maison a imaginé cette collection comme une cartographie des imaginaires et des sentiments. Elle révèle, à travers les traditions, lieux, cultures et savoir-faire, combien les techniques, les gestes et les images appartiennent à un patrimoine collectif. Cette carte s’enrichit et s’anime au fil des différentes collaborations créatives qui alimentent le projet de Maria Grazia Chiuri et subliment les codes Dior. Sur le podium, des silhouettes en pagne Uniwax ont défilé dans des coupes plutôt classiques. Si la marque a vu à travers ce défilé un moyen de rendre hommage à l’Afrique, les internautes l’ont plutôt perçu comme une énième appropriation culturelle du patrimoine africain.
Et vous quel est votre avis ?

 

 

 

 

 

Rédactrice et Content Manager ELLE Côte d'Ivoire
Pourquoi je suis venue au journalisme ? Ma soif de vérité et ma curiosité. Plus jeune, je voulais changer le monde en mettant fin à l’injustice et à la famine en Afrique. Je savais me servir de ma plume, écrire, raconter des histoires. J’ai pu voir comment par mes bouts d’histoires, je touchais, je dénonçais, je suscitais de l’émotion. Sur ELLE.ci, j'engage ma plume, pour être la voix des sans voix.