Thebe Magugu, la mode africaine n’est pas que du wax ou des imprimés

Une toute nouvelle vision !

Thebe Magugu est une marque de mode contemporaine sud-africaine s’impliquant principalement dans le domaine du prêt-à-porter féminin, tout en ayant une solide assise dans les accessoires et les divers projets multidisciplinaires.

Ses valeurs fondamentales de qualité, de nouveauté et de culture, visent à mettre en avant les femmes à travers des vêtements uniques, améliorant leur quotidien.
Un design élégant et tourné vers l’avenir, proposant des vêtements intelligents et multiformes aussi précieux qu’est la femme à ses yeux.

thebe magugu 1

A 26 ans seulement, il est lauréat du très convoités pris LVMH pour les jeunes créateurs de mode et présente déjà ses créations à la Fashion Week parisienne en septembre dernier.

Son univers est composé de vestes très ajustées, aux coloris vifs et unis, parfois ajourées de dentelle, qui se portent sur des jupes plissées ou des robes finement rayées, sans oublier des cuissardes à talons fins.

Thebe Magugu 3

Fabriquée à la main exclusivement sur le continent africain, ses collections mettent en avant des tissus et teintures innovantes et uniques, aussi bien pour ses vêtements que ses sacs !
Voici sa déclaration officielle à la presse durant la fashion week :

« Mon style est purement africain car je suis Africain, et parce que mon travail se base sur les expériences que j’ai eues dans mon pays, qui est mon ADN pur », souligne Thebe Magugu, concédant cependant que « les gens ont tendance à penser que la mode africaine ce n’est que le wax, ou les imprimés », ces tissus colorés importés par les Néerlandais au XIXe siècle et largement adoptés en Afrique.

Un discours clair, assumé et une créativité rafraichissante…

Rédacteur Mode et People ELLE Côte d'Ivoire
J'aime le papier glacé des magazines de mode, la Diversité avec un grand D, le Made in Africa et le partage Mode et People au sein du Digital. J’entretiens depuis peu un rapport particulier avec les vêtements de designers africains. S’il vous plaît, ne me parlez pas de jogging pants.