Les séries Netflix qui ont fait l’année

Nouvelles saisons palpitantes et nouveautés inattendues sur Netflix, ces 12 mois en ont été riches. 2021 se termine, il est donc temps de faire le point des séries Netflix durant toute l’année. De Squid Game à The Smart Money Woman en passant par You, nous avons tous profité de ces séries. C’est pourquoi nous avons décidé de revenir sur celles qui ont quasiment fait l’année. Sans ordre de préférence, bien évidemment, cette liste est juste subjective alors ne vous inquiétez pas de ne pas être d’accord avec tous nos choix ! Voici dix réussites qui ont marqué 2021 selon la rédaction.

SQUID GAME

Intense, créative et terriblement addictive, Squid Game est un mélange de thriller, suspense, drame et surtout action, dans le gore. La sensation coréenne de 2021, elle a réussi à détrôner toutes les meilleures séries Netflix en termes d’audience, et de loin. Presqu’impossible de décrocher jusqu’au dernier épisode, c’est sans doute une énorme surprise pour la plateforme.

Netflix a annoncé sur son compte Twitter que la série coréenne Squid Game avait été vue par 111 millions de comptes abonnés lors de ses 28 premiers jours d’exploitation. La série est une pépite et la fin est très recherchée. Un véritable chef-d’œuvre qu’on vous conseille vivement de visionner si vous ne l’avez pas vu.

 

SEX EDUCATION : Saison 3

Rafraîchissante, drôle, et décontractée, Sex Education est sans doute l’une des meilleures comédies adolescentes jamais réalisées. Si bien que sa saison 3 a été très attendue cette année ! La série est prenante, et plutôt explicite en matière de sexualité crue, franche et sans vergogne (du Netflix, tout craché.) Laurie Nunn, la réalisatrice, a réussi à mêler l’absurde d’une histoire assez farfelue à une écriture scénaristique à la fois subtile et totalement libre au réalisme de différents profils pubères face au sexe. Le tout, en nous faisant passer du rire aux larmes avec une telle facilité. Les acteurs y jouent tellement bien qu’ils font d’eux des personnages si attachants.

Sex Education parvient à décomplexer, voire banaliser, la vie sexuelle adolescente, avec ce petit côté cru et réaliste utilisé pour aborder la sexualité. Sujet sensible et crucial pour les ados, le sexe est vu comme une source de questionnements normale. La série apporte un regard neuf sur la sexualité des adolescents. Pleine de bonnes intentions et divertissante à souhait sur tout le long, la saison 3 de Sex Education est une très bonne réussite dont on espère qu’elle n’en restera pas là.

 

ELITE : Saison 4

Quand Netflix se lance dans un Gossip Girl à l’Espagnole, cela donne Elite. Une série assez « teen » qui raconte les histoires problématiques de lycéens d’une école huppée de Madrid. La grande particularité de cette série, c’est qu’à chaque nouvelle saison, l’on a droit à un nouveau meurtre (ou presque). Et à chaque fois, on enquête légèrement sur le fait en question pour plus s’attarder aux événements précédents. C’est ce qui permet de toujours garder le mystère jusqu’à la révélation surprenante et c’est surtout ce qui rend la série addictive. Les trois premières saisons l’ont prouvé !

L’engouement avant la sortie de cette quatrième saison, était tel qu’elle mérite une place dans cette liste. Une saison, beaucoup plus caliente que les précédentes, sans toutefois être vulgaire. N’étant toutefois pas au goût de certains fans, le spectacle a gardé son fameux sex-appeal sublimé de superbes bandes-son. Après le final de cette saison, la sulfureuse production espagnole de Netflix pose les bases d’une cinquième saison, qu’on espère plus surprenante.

 

YOU : Saison 3

S’il y a un jour qui a marqué le calendrier de l’année 2021 pour les fans de séries sur Netflix, c’est bien celui de la sortie officielle de la saison 3 de la sensationnelle série YOU. Retardée à cause de la pandémie, le 15 octobre faisait probablement partie des dates les plus attendues de l’année. On est totalement tombé sous le charme de cette série irrésistible.

Addictive, amusante et imprévisible, YOU est l’une des plus belles surprises de la plateforme Netflix. Portée par Penn Badgley, excellent dans le rôle d’un psychopathe stalker, la série fonctionne sur la toute ligne grâce à une intrigue captivante. Rythmés de suspense, de rebondissements et de meurtres, la narration plonge le spectateur dans ce thriller encore plus vicieux qu’hilarant. La suite est donc attendue avec impatience.

 

SEX/LIFE

Netflix s’est évertué à faire de Sex/Life, le phénomène du petit écran au summum du romantisme et de l’érotisme à ne pas louper de 2021. Une série ouverte, sans retenue qui remet en question la place de la femme dans la société mais aussi dans le couple. Des problématiques qui obsèdent la gente féminine, concernant les rapports homme/femme et le sexe. Ecrite et réalisée par une femme pour les femmes mettant également en avant la complexité des émotions féminines. 

Il y a quelque chose de rafraîchissant dans cette série emprunt d’euphorie, de moments d’extase, et de scènes passionnelles très hot. Les épisodes sont drôles, touchants et surtout libérés, qui font qu’on s’attache facilement aux personnages. Il faut, certes, parvenir à une certaine ouverture d’esprit pour adhérer complètement à la série. Mais il faut, tout de même, reconnaître qu’elle brise des tabous bien comme il le faut ! 

 

LA CASA DE PAPEL : Saison 5/partie 2

La Casa De Papel n’est vraiment plus à présenter ! La planète entière s’est embrasée depuis la sortie de cette série sur Netflix ces deux dernières années. Elle nous a embarqué dans des péripéties à couper le souffle dans lesquelles on se laisse simplement porter par ce scénario qui regorge d’imagination. Bien que dépourvu de réalisme, on parvient à s’identifier aux personnages avec facilité, même qu’on se surprend à vouloir devenir cambrioleur rien que pour ressentir les mêmes frissons. 

Il faut avouer que nous nous sommes bien amusés avec cette série. Bien que cette saison 5/partie 2 ait marqué la fin de la série en beauté, elle nous laisse sur notre faim. 

 

THE SMART MONEY WOMAN

Tiré du roman The Smart Money Female de l’auteure Nigériane Arese Ugwu, c’est l’histoire d’un groupe de copines qui parviennent au mieux à gérer leurs différentes situations financières. Dans un monde où les femmes sont obligées de paraître mieux qu’elles ne le sont et même de vivre au-dessus de leurs moyens, la série se concentre sur l’enseignement aux jeunes femmes de la manière de maximiser leurs finances – un guide de la liberté financière pour les filles Africaines.

Castings réussis, série divertissante à la fois éducative et culturelle, elle est très drôle, et rafraîchissante. Elle est surement un excellent outil d’éducation financière qui nous apprend à être responsable au sujet de notre argent en tant que femmes Africaines. Veuillez prendre le temps de la regarder sur Netflix, si ce n’est pas déjà fait. Il est impérativement à voir !

 

 

LUPIN

Lupin est le plus gros succès français de Netflix. Elle détient le titre de la série la plus visionnée durant le premier semestre de 2021 avec 76 millions de foyers à travers le monde ayant regardé la série au moins deux minutes. Inspirée de l’univers du personnage d’Arsène Lupin, créé par Maurice Leblanc et dont le premier roman est publié en 1907. Déjà portée à l’écran en 1969 avec Georges Descrières dans le rôle-titre. Cette adaptation interprétée par Omar Sy, dans le rôle d’Assane Diop, a crée une grande polémique.

Une série bien réalisée qui rencontre un grand succès, même à l’étranger et dans les pays non-francophones. De belles images de Paris, un acteur toujours sympathique, de l’action… On se laisse séduire. 

 

 

MON AMIE, ADELE

Un curieux triangle amoureux surmonté d’une touche de surnaturel, dès ces deux premiers épisodes, Mon Amie Adèle est devenue l’une des séries les plus regardées sur Netflix. Cette mini-série de six épisodes est une adaptation directe du best-seller Behind her eyes, de l’auteure britannique Sarah Pinborough. Du suspense, des rebondissements et une intrigue parfaitement ficelée, cette série a tous les ingrédients du bon thriller. 

Si Mon Amie Adèle a un tel succès sur Netflix, c’est surtout pour son final qui, il faut l’admettre, ne manque pas d’inventivité. Bien que le récit emprunte une voie inattendue, il n’en est pas moins troublant et spectaculaire. Une fois arrivé au bout, on réalise à quel point les interprétations sont justes et recherchées dans cette ode à la manipulation. En somme, une série qui se laisse regarder et qui plait surtout pour sa facette sombre, délivrée par de bons acteurs.

 

EMILY IN PARIS : Saison 2

Le meilleur pour la fin : Emily in Paris ! Avec même une collection spéciale signée Lancôme, Emily in Paris a bénéficié d’une couverture médiatique et d’un engouement monumental. Faire une série sur Paris sans être cliché ? Impossible. La série est truffée de clichés sur les français comme la nourriture, les rapports travail/loisirs, l’art de vivre à la française, l’arrogance et la mauvaise humeur, l’ambiance Parisienne avec ses monuments, ou encore la façon de draguer. Pleine de fraîcheur et d’humour, la série nous montre une face de la capitale française qui met, comme certains le disent, trop dans la romance… Ville de l’amour vendant du rêve à toute personne amoureuse.

Lily Collins est pétillante dans le rôle d’Émily et le reste du casting est excellent avec des acteurs français qui jouent, justement, des personnages français (point à préciser !) On ressent également une ambiance à la Sex and the City ou Devil wears Prada, sauf qu’on est gâté par de très beaux plans de la ville de Paris (jours comme nuits.)  Emily in Paris, n’est certainement pas la vision d’un Parisien lambda mais celle d’une personne extérieure et ça fait du bien. 

NB : A voir absolument en version originale afin de mieux s’en imprégner.

 

Sean Gogouli

Sean Gogouli

Littéraire dans l'âme, mordue des mots, je crois pouvoir me définir comme une africaine moderne attachée à sa culture. Plus qu'un élan créatif, ma plume cosmopolite empreint d'un brin d'humour est mon outil d'expression. Polyvalente, je m’épanouis sur divers sujets qui touchent à l'Art. Un œil d'esthète, je suis (très) sensible à la beauté... Ah oui, je suis aussi une grande passionnée d'émojis.

Laissez un commentaire