Beyonce dévoile le clip de Brown Skin Girl qui magnifie la peau noire

En 2019, Beyonce sortait son album « Lion King : The gift« . Un album paru à l’occasion de la sortie du film « Roi Lion ». En 2020, on assiste à la sortie de « Black is King », le film de queen B qui montre la race noire sous son plus beau jour. Un film qui prône la créativité et la « suprématie » des noirs. Ce film ouvre la brèche à plusieurs clips vidéo de son album sorti en 2019. Après avoir dévoilé les clips du titre « Already », Beyonce dévoile enfin le clip de Brown Skin Girl en collaboration avec Wiz Kid, SAINt JHN, et aussi Blue Ivy; un titre qui magnifie la peau noire.

La vidéo a été publiée ce lundi 24 août 2020 sur la chaîne YouTube de Beyonce. Une vidéo dans laquelle l’on peut apercevoir certaines personnalités influentes de la communauté noire américaine. Une vidéo élégante qui dévoile la peau « brune » sous toutes ses formes et met en valeur sa beauté. Queen Bey a misé sur la beauté, l’esthétique, le raffinement et surtout la promotion du talent « noir » en mettant en vedette Kelly Rowland, son acolyte des « Destiny Childs », le groupe qui l’a révélé. Elle pose plusieurs fois avec elle dans le clip. Sa fille Blue Ivy en featuring avec elle sur ce titre est plus que radieuse et mignonne avec sa petite voix et son élégance. Cette dernière fait un peu de place à sa petite sœur, Rumi, âgée de 3 ans qui n’associe pas sa voix à celles de sa mère et de sa sœur mais qui apparaît aussi belle dans les bras de sa maman.

Le célèbre mannequin Naomi Campbel, l’actrice oscarisée Lupita Nyongo et également la mère de Beyoncé, Tina Knowles-Lawson, sont invitées en guest dans ce clip qui semble faire la promotion des femmes noires. Si l’on se réfère aux paroles, « Brown Skin Girl » est un appel à la valorisation de sa peau « brune » mais aussi une interpellation à toutes ces femmes qui auraient, une fois dans leurs vies, l’intention de faire disparaître leur peau « semblable aux perles ».

Le décor est magnifique. Les costumes sont sublimes et les acteurs, choisis minutieusement pour être en accord avec la vision de la chanson. La caméra fait un défilé mémorable sur le T de ce clip qui marquera les esprits pendant longtemps. Si certains trouvent que Beyoncé n’est pas légitime pour défendre la race noire ou pour revendiquer son appartenance à l’Afrique, ses actions montrent plutôt le contrait. Ses collaborations avec les artistes du continent africain dont le nigérian Wiz Kid sur ce titre, la valorisation du savoir-faire des créateurs du continent, sa présence en Afrique pendant les grands évènements; des actions qui parlent plus qu’un simple lien de sang ou une appartenance culturelle.

Le #BlackLivesMatter domine encore au vue de l’actualité du moment. Les sept coups de feu d’un policier sur Jacob Blake à Kenosha aux États-Unis font encore monter les tensions dans le pays de l’oncle Sam.

Invitée sur le média Good Morning America, l’artiste au 20 Grammys Awards s’est exprimée comme suit à propos du clip « Brown Skin Girl » : « C‘était tellement important pour moi que nous représentions toutes les différentes nuances de brun. Nous voulions que chaque personne soit filmée sous une lumière majestueuse… Il était important que nous soyons toutes là-dedans ensemble, et que nous nous célébrions toutes les unes les autres. »

Cédric KOUAO

Cédric KOUAO

Rédacteur Culture ELLE Côte d'Ivoire Blogueur et amoureux du 7ème art, je suis une personne atypique qui aime voir le monde en couleur...une âme d'artiste dont tous les domaines de l'art me fascine. Je vous fais découvrir mes coups-de-cœur, les actualités culturelles et cinématographiques mais également de la beauté et de la bonté et c'est ce qui rend extraordinaire votre passage sur elle.ci.

Laissez un commentaire