Chakchouka aux merguez : une recette traditionnelle du Maghreb

Petit détour gastro au Nord-Africain.

La recette de la Chakchouka aux merguez est un délice typique de la gastronomie africaine. Le mot « chakchouka » désigne un mélange anarchique ou un embouteillage, et représente par conséquent le méli-mélo de légumes de cette spécialité maghrébine.

Très populaire en Tunisie, c’est un ragoût de légumes composé d’oignons, de tomates fraîches, de poivrons et d’épices. Selon les régions, la Chakchouka peut également être de poulpe, de merguez, de crevettes, d’escargots, d’œufs ou de kadid (viande séchée).

Celle aux merguez est l’un des coups de cœur de la rédaction, en plus d’être délicieuse, elle est facile à concocter. Idéale pour un dîner à partager en famille en toute convivialité, voici une recette pour ce weekend dédié à la reconnaissance.

PRÉPARATION :

 

  • Étape 1 : Couper finement les oignons, les faire revenir dans une sauteuse avec l’huile d’olive. Découper en tranches très fines les poivrons, les rajouter dans la sauteuse. Couper en tranches les tomates et les mettre aussi dans la sauteuse. Salez, poivrez. Couvrir. Faîtes mijoter le tout. Ajouter un peu d’huile d’olive durant la cuisson si vous le souhaitez.


  • Étape 2 : Dans une autre poêle, faites revenir vos merguez. Une fois cuites, coupez vos merguez en 4, les mettre avec les légumes. Laissez mijoter à feu doux, histoire de parfumer vos légumes avec du jus de merguez ( rajoutez le piment si vous le souhaitez).


  • Étape 3 : Une fois le tout cuit, mettez la coriandre. Vous pouvez rajouter sur le tout un œuf par personne.


  • Étape 4 : Servez avec des tranches de pain grillé. Ce plat se déguste avec du pain uniquement, et sans couverts.

 

 

 

Bon appétit !

 

 

 

Littéraire dans l'âme, mordue des mots, je crois pouvoir me définir comme une africaine moderne attachée à sa culture. Plus qu'un élan créatif, ma plume cosmopolite empreint d'un brin d'humour est mon outil d'expression. Polyvalente, je m’épanouis sur divers sujets qui touchent à l'Art. Un œil d'esthète, je suis (très) sensible à la beauté... Ah oui, je suis aussi une grande passionnée d'émojis.