L’Africa Fashion Up show : la future génération de designers africains mise en avant sur les podiums parisiens

Deux jours après l’intimiste et très réussi cocktail durant lequel les designers nous ont été présentés, aux Galeries Lafayette, devant un parterre de personnalités parisiennes, en présence d’Alexandre Liot, le directeur des Galeries.
C’est avec empressement que j’ai rejoint le quartier de l’Étoile pour me rendre au prestigieux Hôtel Salomon de Rothschild, pour enfin découvrir les créations des designers qui m’ont séduit par leurs personnalités solaires et un discours déjà bien construit et affirmé pour de si jeunes créateurs.

L’ambiance est électrique et les deux heures de retard du défilé montrent que nous sommes déjà dans la cour des grands. Les collections des cinq représentants de la nouvelle génération s’enchaînent. Jean-Cédric Sow, Jacques Bam, Muyishime Eddy Patrick, Mina Binebine et Ibrahim Fernandez ont été sélectionnés, sur plus de 100 participants.Je dois dire qu’avec ce show, ils nous ont mis l’eau à la bouche! Le public est grisé, nous aurions aimé en voir un peu plus, peut-être qu’une vingtaine de pièces de chacun de ces talents nous aurait rassasié ?
Le show étant aussi un concours, il y a eu deux gagnants ex-aequo ; le sud-africain Jacques Bam et le rwandais Muyishime Eddy Patrick; absent parce que la France ne lui a pas accordé de visa… malgré sa participation à ce grand show, parrainer par de si grands noms de la place ! Si le créateur était absent, sa collection, elle, a bien défilé, ce qui lui a permis de gagner.

Le show se termine par une Masterclass de la styliste Clarisse Hieraix, dont les modèles se succèdent, plus majestueux et aboutis les uns que les autres. Chaque modèle démontre une technicité dans le travail des matières qui va de la finesse du tulle au cuir le plus raffiné.

Il n’était pas possible de partir directement après un tel show! J’ai voulu prolonger le plaisir en interviewant un membre de l’équipe organisant le défilé ; l’ancien mannequin Christelle Koko a accepté de répondre à nos questions. Amie de l’initiatrice du projet ; Valérie Ka, Christelle s’est occupée, entre autres, du casting. Étant du métier, elle connaît les écueils par lesquels elle-même est passée. Le manque de préparation, l’absence d’une personne pour la guider, lui donner des conseils ou lui apprendre à marcher. Que les mannequins soient ou non sélectionnés, ils repartent  avec un solide bagage : des conseils venant d’une pro. Mais le rôle de Christelle ne se limite pas à celui de chaperon : elle a chorégraphié le show, géré les passages des modèles, dirigé la course en backstage. Christelle; c’est la femme de l’ombre mais indispensable !

 

 

Rosy Sambwa

Rosy Sambwa

Hello, c'est Rosy; je suis styliste. Je donne : des conseils pour être on fleek sur son lieu de travail et des formations "mode et culture" qui décolonisent les idées sur la manière dont l'autre voit le vêtement. Je suis aussi la créatrice des bijoux "Kinses by Rosy Sambwa". J'anime une émission radio ; "Dress Code" sur Zap Congo. J'ai une passion pour les belles matières, l'écriture, les fleurs, la nourriture (je rêve de manger tous les plats de chaque pays africain!) et j'aime rire.

Laissez un commentaire