Sephora va dédier 15% de ses espaces aux marques créées par des noirs

/

Suite à la vague de protestations en faveur des droits des noirs dans le monde, de nombreuses enseignes internationales ont décidé de soutenir les marques fondées par des personnes noires. C’est le cas de Sephora. 

Sephora a promis de faire un grand pas en avant pour soutenir l’entreprise de beauté appartenant à des Noirs. La société a promis de réserver 15% de son espace de stockage spécifiquement pour les produits fabriqués par des sociétés appartenant à des Noirs . L’annonce est une réponse à l’engagement de 15% , une nouvelle initiative qui exhorte les grands détaillants à refléter la population noire américaine (qui représenterait 15% de son total) dans la quantité de produits appartenant à des Noirs qu’ils fournissent.

 

“Nous rejoignons @ 15percentpledge et @aurorajames”, a partagé Sephora dans une légende Instagram. “Nous reconnaissons combien il est important de représenter les entreprises et les communautés noires, et nous devons faire mieux. Alors, nous commençons maintenant.”

 

Le diaporama illustré publié par Sephora indique que l’entreprise est “engagée dans les trois étapes de l’engagement”, ce qui l’obligera à faire le point sur son espace de stockage actuel, à identifier les espaces à améliorer, puis à créer un plan et à l’exécuter. Le reste de la déclaration du détaillant décrit quelques étapes clés qu’il faudra prendre pour soutenir davantage de propriétaires d’entreprise noirs . Il se lit comme suit :

 

“Pour commencer, nous allons: apporter librement toutes nos connaissances, afin que les fondateurs en herbe aient du succès.

 

Fournir des liens et un soutien aux bailleurs de fonds et à la communauté des capital-risqueurs.

 

Aidez à lancer et développer des entreprises appartenant à des Noirs avec un soutien pour le succès à long terme.

 

“Nous utiliserons également Accelerate – notre projet d’incubation interne dédié à la formation des femmes fondatrices – pour nous concentrer désormais sur les femmes de couleur. Ce n’est qu’un début. Nous savons que nous avons encore du travail à faire et nous encourageons d’autres entreprises à prendre l’engagement et aider à stimuler le changement pour les entreprises et les communautés noires. “

 

Artemis Patrick, vice-président exécutif et chef de la mise en marché de Sephora, a publié sa propre déclaration par l’intermédiaire des représentants de la presse du détaillant qui se lit comme suit: “Nous avons été inspirés à prendre l’engagement de 15 pour cent parce que nous pensons que c’est la bonne chose à faire, pour nos clients, notre industrie et pour notre communauté.

 

“En fin de compte, cet engagement ne se limite pas aux produits de prestige sur nos étagères, il commence par un plan à long terme diversifiant notre chaîne d’approvisionnement et créant un système qui crée une meilleure plateforme pour la croissance des marques appartenant à des Noirs, tout en garantissant que les voix noires aident façonner notre industrie. Nous reconnaissons que nous pouvons faire mieux et cet engagement s’appuie sur notre travail continu pour utiliser nos ressources pour conduire un changement significatif et à long terme pour Sephora et notre industrie. “

 

Selon elle, seules sept des plus de 290 marques du détaillant sont détenues par des Noirs: Fenty Beauty, Pat McGrath Labs, Briogeo, Adwoa Beauty, Golde, KNC Beauty et Shani Darden Skincare – dont cinq sont vendues en magasin . C’est un chiffre qu’elle souhaite augmenter de manière significative.

 

«Nous nous engageons à le faire de la bonne manière et à nous assurer que nous atteindrons et dépasserons cet engagement avec succès, en gardant à l’esprit les progrès durables à long terme», dit-elle. “Comme nous l’avons partagé sur le social, au-delà des étapes que nous avons décrites, nous avons encore du travail à faire avant de pouvoir fixer une date à laquelle nous visons à atteindre cet objectif. Cependant, le travail a déjà commencé.”

Rédactrice et Content Manager ELLE Côte d'Ivoire
Pourquoi je suis venue au journalisme ? Ma soif de vérité et ma curiosité. Plus jeune, je voulais changer le monde en mettant fin à l’injustice et à la famine en Afrique. Je savais me servir de ma plume, écrire, raconter des histoires. J’ai pu voir comment par mes bouts d’histoires, je touchais, je dénonçais, je suscitais de l’émotion. Sur ELLE.ci, j'engage ma plume, pour être la voix des sans voix.