L’édito du Ebook Beauté : Héritage et beauté naturelle africaine

///

Aujourd’hui on assiste à un retour de la beauté africaine au naturel!




Cliquez ci-dessus pour recevoir gratuitement votre ebook spécial beauté africaine au naturel, puis cliquez sur “subscribe

ELLE BEAUTY TEAM

Photographe : Ghost Studio
Cover Girl : Saraï D’hologne
Direction Artistique : Frédérique Leininger & Lafalaise Dion
Direction Créative : Ruth Déborah N’Guessan
Direction Stylisme : Blé Pockpa
Hairstyle : Lena Beauty
Make Up Artist : Grace Kodou
Make Up : AMFA Beauty & Imane Beauty
Département Beauté : Marie Victorine Onana & Christelle Yapobi

ELLE Experience : Kente Sky Spa

Pendant des années, les femmes Africaines ont été influencées par les médias, internet, la diffusion des séries télévisées hollywoodiennes, nos télénovelas en Afrique et la prolifération sur les marchés africains des magazines de mode occidentaux. La femme africaine avait donc perdu ses repères et ses modèles…aspirée par une médiatisation résolument occidentalisée.

Nous avons donc eu tendance à nous identifier à la femme occidentale, oubliant ainsi ses canons de beauté originels tant célébrés et magnifiés par le poète sénégalais Léopold Sédar Senghor dans son poème Femme noire.

Être blonde, brune, avoir des jambes interminables, une peau claire, être mince, avoir des cheveux lisses etc…des diktats que nous nous sommes finalement imposées via cette influence occidentale.

Aujourd’hui on assiste à un retour de la beauté africaine au naturel. Cheveux Nappy, fierté de la peau noire, mise en valeur de nos formes, retour aux tresses, à l’afro et même à certaines coiffures et ornements traditionnels comme les perles, le fil, les cauries etc…

Merci au mouvement esthétique, politique et culturel « Nappy » qui a initié la beauté africaine « revendiquée au naturel ». Ce mouvement a finalement pu installer la beauté africaine ces dernières années et ce, de façon pérenne.

Aujourd’hui nous assistons à un désir de revenir à notre beauté originel : Etre soi, être fière de notre beauté, de notre carnation, de nos formes et surtout…de nos cheveux aussi (l’objet de tous les débats…).

La femme noire s’assume. Elle s’informe sur son histoire, ses origines, interroge sa famille et aide même ses enfants à renouer avec leurs racines africaines.

Une fierté s’installe…et d’autant plus avec l’actualité socio-politique dans le monde.

Les célébrités internationales s’emparent du sujet (Lupiya Nyong’o, Beyonce, Alicia Keys, Viola Davis, Solange…) et nous rendent fières de porter notre beauté comme étant un trésor de notre héritage.

 

La femme africaine déambule dans nos rues et incarne de plus en plus fièrement notre héritage par ses formes, sa voix, sa carnation, ses cheveux, sa singularité, son charisme et reste digne dans sa volupté et par sa vision.

Elle a besoin de cela pour construire et asseoir son assurance, l’estime de soi et sa beauté, qui n’a jamais cessé d’inspirer dans le silence bien d’autres peuples jusqu’ici.
Aujourd’hui elle prend un billet pour un voyage sonore sans fin et on aime ça!

 

Mais la société semble vouloir mener le débat différemment, séparant intensément les femmes africaines en 2 catégories :

  • celles qui sont jugées de renier son « héritage beauté » en voulant s’éclaircir la peau ou en arborant des cheveux et une allure occidentale
  • et celles qui mettent en avant la beauté naturelle africaine et qui selon de nouveaux diktats…seraient le modèle idéal.

Découvrez également la Cover Girl Saraï D’hologne @miiss_coke pour une ELLE EXPERIENCE 100% Beauté

Directrice Éditoriale ELLE Côte d'Ivoire
En vrai couteau suisse créatif, je déborde de passion et d’énergie. Coach, Speaker et Artiste, j’œuvre pour mon sujet favori : LA FEMME
#cancersurvivor , je suis une résiliente amoureuse des mots...ceux que l’on écrit mais aussi ceux que l’on chuchote.
J’ai l’honneur d’avoir la responsabilité éditoriale et créative au côté d'une équipe créative, accessible, pas suiveuse et qui ont de l’humour….
Méfiez vous de mon air à la fois espiègle et sérieux, je suis un pitre!