Ôde au Naturel.

///

Dans ces temps où la morosité gagne les uns, où les nouvelles internationales font pleurer les autres, soyons extrémistes dans la joie de vivre et jusqu’au-boutiste dans la bonhomie. Mettons du naturel à la maison, des matières vivantes, revenons au rotin, il n’a jamais été cheap, c’était un leurre.

Vous l’aurez compris, ceci est un plaidoyer en faveur de l’environnement, en somme une Ôde au Naturel.
Amis de la Nature et de l’artisanat, nouveau convertis écolos, diffusons ce message.

Naturel, écolo et tendance!

Dans ces temps où la morosité gagne les uns, où les nouvelles internationales font pleurer les autres, soyons extrémistes dans la joie de vivre et jusqu’au-boutiste dans la bonhomie. Mettons du naturel à la maison, des matières vivantes, revenons au rotin, il n’a jamais été cheap, c’était un leurre.

Vous l’aurez compris, ceci est un plaidoyer en faveur de l’environnement, en somme une Ôde au Naturel.
Amis de la Nature et de l’artisanat, nouveau convertis écolos, diffusons ce message.

Vous n’auriez pas raté la déferlante médiatique qui s’est faite autour de la canicule en France l’été dernier, l’ouragan Dorian fin août, et la banquise qui fond depuis des années quand même?
Ça ne nous parle pas trop ici, mais on peut vous assurer que les conséquences de notre mode de vie sur le climat, se fera ressentir chez nous tôt ou tard.

Alors dans tout ça, comment rester tendance et penser à l’environnement? Comment avoir un intérieur hype et réduire mon empreinte carbone? La réponse est simple : Consommez et achetez local! Enfin du moins en majorité. Misez sur les matériaux naturels et l’artisanat.
Nos artisans ont du talent! Tous les matériaux dont nous parlons ci-après sont disponibles à la confection au grand marché de meubles artisanaux de Marcory, et vous y trouverez facilement un large choix!

Le bois oui, mais à condition qu’il soit issu de filières légales. Pourquoi dilapider la forêt ivoirienne au profit de mon intérieur, quand pléthore de matières résistantes et canons sont disponibles sur le marché?

Le rotin ou osier, qui d’ailleurs n’est pas un arbre mais une plante, a la faculté de pousser très vite et s’emploie dans la confection de toutes sortes de petits objets ou gros meubles.

Les feuilles de bananiers séchées et tressées sont, quant à elles, parfaites pour former des poufs ou ottoman, voir des tables de salon, luminaires etc.

Le raphia est un palmier dont les feuilles sont séchées puis enroulées. Cela devient la fibre naturelle que nous connaissons. Utilisé autant en décoration que pour le textile.

Et enfin, le bambou, car la star du matériau écolo c’est lui! Pratiquement increvable, il croit très vite (certains spécimens poussent un mètre par jour) et quasiment sans l’intervention de la main de l’homme, il est déjà beaucoup utilisé par les artisans en Côte d’Ivoire, mais pour plus de chic n’hésitez à demander un vernis mat plutôt que brillant.

Le plus : Un lit à baldaquin en bambou, juste pour l’idée qu’à chaque fois que vous rentrerez dans votre chambre, que vous vous sentiez comme dans un spa balinais, ambiance massage aux pierres chaudes…

Ah la la, le naturel ça rend zen…

Rédactrice Déco ELLE Côte d'Ivoire.
Je suis une passionnée par l’écriture.
Des débuts comme jeune auteure et présentatrice TV, je suis également sociétaire de la Société civile des auteurs multimédia. J'ai créé ma société de production CHOW-TOUN MEDIA où j'écris et réalise. J'ai reçu le prix du meilleur film au Football Film Festival de Berlin. Inspirée par mes grands-parents ensembliers, je me passionne pour la décoration d’intérieur via ma marque AKWABA FORMULA.