Témoignages : les raisons « futiles » qui les ont poussés à rompre

Pour un détail.

Témoignages : les raisons « futiles » qui les ont poussés à rompre
Écrit par ELLE.CI
Publié le 20 mars 2018 à 10h25

Pour un détail.

Le diable se cache dans les détails et pour cause, les plus petites choses peuvent être la source des plus grandes embrouilles. C’est aussi le cas en matière de relations amoureuses où il suffit parfois d’un rien pour mettre le feu aux poudres et tout faire voler en éclats.  Des broutilles diront certains, mais pas tout le monde. Quelques lectrices se livrent.

Inès, 25 ans

« Il faisait du bruit en mangeant. Dit comme ça, ça peut paraître vraiment futile et sans importance. Mais un jour, j’ai calculé le nombre de repas que je serais amenée à prendre avec lui pour le restant de nos jours. Le total était étourdissant, je n’allais pas supporter ça. »

Rebecca, 38 ans

« C’était il y a très longtemps et le fait d’y penser maintenant me fait sourire. J’ai déjà rompu parce que mon partenaire embrassait mal. Il était nul, vraiment nul. Aujourd’hui, ce n’est plus un de mes critères, mais à l’époque c’était important. »

Marie-Claire, 29 ans

« Il écrivait en langage SMS. Malgré mes remarques qui étaient très gentilles au début et un peu moins les semaines passant, il n’a jamais abandonné cette façon de faire. A la fin, je ne prenais plus la peine de lui répondre. Il m’a semblé peu ambitieux d’évoluer et 5 ans plus tard, la vie m’a donné raison. »

Irène, 35 ans

« Sa dentition. J’en avais honte. Je suis partie sans jamais le lui dire pour ne pas le frustrer parce que ce n’était pas de sa faute. »

Annick, 28 ans

« Il ronflait. Un bruit infernal en totale inadéquation avec la personne délicate qu’il était. J’ai essayé quelques techniques pour que ça passe. Rien n’y faisait. A un moment donné, il fallait bien que je dorme. »

Isabelle, 40 ans

« Il m’a trompé tout le temps qu’a duré notre mariage, soit 8 ans. Tout le monde autour de moi a trouvé que j’étais ”futile” de partir ”pour si peu”. Même ma propre mère m’a dit que ce n’était pas une raison, donc voilà ma raison ”futile” d’être partie. »

 

LIRE AUSSI >> Nos meilleurs souvenirs de Saint Valentin