Quand le boulot sépare les familles : comment y faire face ?

Quand la distance s'en mêle.

Quand le boulot sépare les familles : comment y faire face ?

Comment gérer la distance?

Gretha
Écrit par Gretha
Publié le 21 septembre 2018 à 18h21

Quand la distance s'en mêle.

Vanessa, 32 ans

« Quand nous nous sommes mariés en 2012, nous étions tous les deux à Abidjan. Nous avons eu un garçon, mais deux mois après sa naissance, il a eu une opportunité, le genre qui ne se refuse pas. Je l’ai poussé à accepter tout en sachant que j’allais me retrouver seule ici. Pour éviter la solitude, je suis retournée chez mes parents. On a tenu pendant 3 ans lui faisant quelques allers-retours. C’était difficile de maintenir le lien. En 2016, je l’ai rejoint. J’ai laissé mon boulot et tout ce que je connaissais pour notre couple. Je ne regrette pas. Je peux comprendre ceux qui continuent à distance, je n’ai pas pu. S’endormir dans les bras de mon époux vaut plus qu’un poste de cadre. »

Comme la famille de Vanessa, elles sont de plus en plus nombreuses les familles à distance pour des raisons professionnelles. La jeune génération n’a plus peur de passer les frontières pour construire sa carrière quitte parfois à laisser sa famille derrière soi pendant quelque temps, en principe. Sauf que les années passent et le retour se fait toujours prochain.

Dans la plupart des cas, c’est la femme qui garde la charge des enfants et la direction de la petite famille. Mal gérée, cette situation peut être source de frustration pour tous.

Dans une relation entre deux personnes, le facteur distance bouleverse énormément de choses. Alors, imaginez quand il y a des enfants en jeu. Il faut alors redoubler d’efforts pour maintenir le lien, trouver des solutions pour avoir un quotidien partagé, des moments d’intimité.

Mohammed, 35 ans

« Chaque soir, je lisais une histoire à ma fille. Même si avec le décalage horaire, cela supposait que je m’isole dans un coin du bureau ou que je trouve une salle vide. Il le fallait. J’étais son père. »

Pour cela, pas de recettes magiques. Chacun y va de son grain. Le seul mot d’ordre est ne pas ménager ses efforts. Faire des efforts, c’est ne pas reporter même quand il y a de la fatigue, raconter ses journées même quand elles semblent être les mêmes, se surprendre.

Servez-vous de toutes les nouvelles technologies qui existent pour maintenir la communication. Programmez-vous ses activités communes à distance. Cette situation requiert beaucoup d’imagination. Retrouvez-vous le plus souvent possible. Ne vous cachez rien.

En bref, n’ajoutez pas par vos actions de la distance à la distance !

Mais ce n’est pas pour tout le monde. Alors ne culpabilisez pas si cela vous effraie. Ce n’est pas un gage de la santé de votre couple. Chaque relation est unique et a ses réalités.

Emmanuelle, 24 ans

« J’ai eu une opportunité au Ghana. J’ai refusé. Je ne me voyais pas vivre ma vie de couple à distance. Ma mère m’a trouvé stupide de décliner cette offre. Pour moi, y’a pas amour dans avion. »

 

LIRE AUSSI >> Vie de couple : comment gérer l’après-mariage ?