Nos pires rentrées scolaires, des mères témoignent

Pas de tout repos.

Nos pires rentrées scolaires, des mères témoignent

nos pires rentrées

Écrit par ELLE.CI
Publié le 07 septembre 2018 à 18h17

Pas de tout repos.

Le réveil n’a pas sonné

« Quand j’ai enfin ouvert les yeux, il était déjà 8h 30 et ce fut la course pour les préparer et les embouteillages qui ont suivi nous ont fait arriver à 10 heures. J’aurai clairement pu faire mieux. » 

Elodie, 32 ans

 

On s’est trompés de jour

« Nous avons 3 enfants dans des classes différentes et dans leur établissement chaque niveau s’est vu attribuer un jour différent pour la rentrée. On avait bien commencé le premier mais pour le second on s’est loupé ! C’était mardi et non jeudi. Du coup, il a raté sa rentrée. Il nous en a un peu voulu parce que plusieurs choses avaient été décidées derrière lui comme l’attribution des places. Désormais, on note tout et lui-même est très vigilant. »

Judith, 37 ans

 

L’établissement avait le règlement

« Ma fille est dans le même établissement depuis sa première classe de primaire. Alors, il y a des choses que je ne demande plus parce que je crois les savoir. Nous sommes arrivées ce jour toutes apprêtées et voilà que j’apprends que les jupes sont désormais interdites pour les filles. A mon plus grand désarroi, ils n’ont pas accepté qu’elle reste. Elle a refusé de mettre une ancienne robe. J’ai dû courir en acheter des robes toutes prêtes en grande surface. Je m’en veux encore. Maintenant, je vérifie bien que rien n’a changé. »

Anaïs, 28 ans

 

La chute fut terrible

« Il avait plu plus que de raison la veille et les routes étaient pleines de boue. Puisque l’école n’est pas loin, nous y allons à pied. Samira avait mis ses bottes, mais moi je n’avais que mes sandales. Ce fut une mauvaise décision. Presqu’arrivées devant l’établissement, j’ai glissé lamentablement et je me suis bien écroulée dans la boue. J’ai entraîné Samira avec moi. Elle s’est mise à pleurer. Couvertes de boues, on ne pouvait continuer. On a fait un retour express pour se changer ce qui nous a fait arriver en retard. Depuis, on part en voiture pour la rentrée. »

 

LIRE AUSSI >> Comment préparer la rentrée scolaire en 3 conseils

Plus d'articles : Société