Les trucs relous de la grossesse

Y'en a marre.

Les trucs relous de la grossesse
Gretha
Écrit par Gretha
Publié le 07 novembre 2017 à 13h16

Y'en a marre.

La grossesse n’est pas le long fleuve tranquille que beaucoup croit être. Passé l’excitation des deux traits sur le test-pipi, la prise de sang pour confirmer le verdict, les futures mères réalisent que les hormones ne vont pas les laisser de tout repos.

Zoom sur ces choses trop pourries pendant la grossesse et dont on passerait bien définitivement.

1. La rétention d’eau

… Ou les pieds qui enflent.

D’ailleurs, à bien y regarder, ce ne sont plus vraiment des pieds. Il ne faut pas se faire plus de mal mais simplement éloigner de la vue toutes ces chaussures choisies avec soin et se contenter de ce qui vous va. Dans certains cas, il s’agit d’un adieu parce que le retour en arrière ne se fera jamais. Comme quoi, on ne finit jamais de grandir. Ce sont vos copines qui vous remercieront.

2. Les montagnes russes des émotions

L’expression « passer du rire aux larmes » prend enfin tout son sens. Si vos proches ne vous connaissaient pas, ils penseraient que vous êtes devenue schizophrène tant vos réactions face aux situations sont imprévisibles et varient ou qu’il s’agit d’un sosie.

Dire oui, penser non, vouloir rouge, … Heureusement que l’on vous passe tout.

3. Les insomnies

Entre trouver une position confortable pour dormir, devoir se lever pour aller faire pipi et les coups dans le ventre, dormir devient un luxe pour lequel on donnerait tout. Mais le marchand de sable semble devenu dur en affaires. Tout nous pousse à croire qu’il s’agit d’une technique du corps pour nous préparer aux nuits très courtes qui vont suivre l’accouchement. La nature est bien faite.

Courage, 18 mois sans dormir n’ont jamais fait de mal à personne. Si ?

4. Les pauses-pipi intempestives

Avant vous étiez Yoda. Tel tout Maitre Jedi vous maitrisiez votre corps. Les choses se faisaient où vous le vouliez et quand vous le vouliez. Mais ça c’était avant. Désormais, peu importe la quantité de liquide que vous buvez désormais, on dirait qu’elle se multiplie et passe directement dans votre vessie. Il faut que ça sorte. Les toilettes sont votre nouveau QG.

5. L’hypersalivation

Oui, ce mot signifie bien ce qu’il semble signifier.

Adieu Glamour et sexy-attitude. Bonjour Chewing-gum et pastilles en tout genre. C’est le boutiquier du quartier qui va être content.

Au risque d’être taxer de décourager définitivement la gente féminine, nous arrêtons là cette liste en passant sous silence les nausées matinales, les vergetures malgré les crèmes (aux prix faramineux) consciencieusement appliquées, le mal de dos, ...

Mais bon, en vrai, que sont des petits désagréments en face de pour cette vie qui grandit ?

LIRE AUSSI >>  5 choses à ne jamais dire à une nouvelle mère

Plus d'articles : Société