Le co-parenting

Séparés mais parents ensemble.

Le co-parenting
Gretha
Écrit par Gretha
Publié le 04 janvier 2018 à 19h29

Séparés mais parents ensemble.

Le « co-parenting » ou la « co-parentalité » est la situation de deux personnes, parents mais qui ne forme pas un couple. Si le co-parenting est le signe d’une génération plus libre et décidée à ne pas se soumettre au diktat du rester ensemble pour les enfants ou de celui de se mettre en ensemble pour les enfants, il est aussi un exercice difficile qui demande de la part de chacun énormément de maturité.

 

Le co-parenting, un choix dans certains cas

Le modèle classique de co-parenting est celui issu de la séparation d’un couple, qui se retrouve tenu de faire avec la nouvelle situation. Toutefois, une tendance émerge de plus en plus et désormais on retrouve parmi les co-parents des amis désireux d’être parents. Ils font ce choix volontaire et atypique d’éduquer ensemble un enfant sans pour autant devenir un couple.

 

S’entendre sur les fondamentaux

La clé du co-parenting est l’entente sur le long terme.

Le principal sujet d’entente et donc de discordre est l’éducation des enfants : valeurs, religion, école, mode de garde. Parce qu’être parent c’est pour la vie, les coparents sont amenés à se consulter, à se voir et à s’entendre, il en va de l’avenir de leur enfant.

 

Eviter de faire choisir l’enfant

Chacun des parents peut être tenté de tirer la couverture de son côté et de vouloir être perçu comme le bon. Une telle attitude est préjudiciable au bon équilibre de l’enfant et nul besoin d’avoir un diplôme en psychologie supérieur pour s’en rendre compte. Epargnez aux enfants vos histoires de grand. Préservez-les. Le conflit de loyauté est une situation difficile qui peut faire beaucoup de mal.

 

Quand l’un se remet/se met en couple

Si les choses peuvent être aisées lorsque les coparents sont seuls dans l’équation, l’arrivée d’une personne dans la vie de l’un d’eux peut être une source de tension. En effet, l’un des parents peut n’avoir pas fait le deuil de la précédente relation ou avoir caché ses véritables sentiments. Dans tous les cas, il faudra faire preuve d’une grande dose de dépassement de soi et se concentrer sur la priorité : l’enfant !

 

LIRE AUSSI >> Savoir demander pardon

Plus d'articles : Société