Histoires d’amitié

Amitié pour toujours ?

Histoires d’amitié
Carmen Manga
Écrit par Carmen Manga
Publié le 18 juin 2019 à 14h30

Amitié pour toujours ?

Lorsque nous sommes enfants, la candeur et l'innocence nous permettent de miroiter de beaux espoirs.  Nous évoluons dans un monde aseptisé où les liens d'amitié précoces éclosent. N'a-t-on pas déjà entendu ou scandé "c'est ma meilleure amie". A ce moment-là nous sommes persuadés que ça durera toute la vie.  Et si pour certaines histoires, le miracle se produit, les leçons de la vie nous amènent à regarder ce lien différemment et altèrent notre mélodieuse naïveté.

De prime abord, ce qui pousse des personnes à se côtoyer, ce sont des sensibilités communes; des différences enrichissantes; des éclats de rire tonitruants; des douleurs ressenties. C’est une cartographie de l’existence que l’on construit et déconstruit pour nourrir nos souvenirs et profiter au maximum de cette aventure exaltante qu’on appelle la vie.

Avant l’âge adulte, les liens d’amitié sentent bon l’innocence.  Puis telle une grenade dégoupillée, arrive l’engrenage des responsabilités; études; travail; relations amoureuses; choix à faire; épreuves de l’existence …Le temps fait évoluer les êtres et les choses. Et l'amitié n'y déroge pas.  Ce lien pensé indéfectible peut alors tanguer comme un bateau à la mer. A moins d’avoir un capitaine à l’écoute et des matelots solidaires, vous n’êtes pas à l’abri de couler.

Comment faire pour qu’une amitié perdure ?  S’il n’y a pas de recette miracle, il existe néanmoins des postulats qui y participent :

- S’entourer de plusieurs groupes d’amis pour varier les plaisirs

- Cultiver son jardin secret car l’amitié ne doit pas être une relation cannibalisante

- Ne jamais trahir la confiance qu’on vous donne

- Etre honnête et être attentionnée

- Savoir reconnaître ses erreurs

- Demander pardon et se remettre en question…

On pourrait continuer de plus belle. Mais comme dans toute relation, il faut être minimum deux à l’entretenir. Si elle n’est pas réciproque, équilibrée, l’amitié se délite et va se loger en souvenirs (bons ou mauvais) dans les recoins de notre esprit.

Les amis c’est la famille que l’on se choisit. Et le sens commun veut qu’on les compte sur les doigts d’une main. Oui, ceux qui vous connaissent dans la vulnérabilité; dans les difficultés et vous aident à ne pas sombrer, sont rares et précieux. En grandissant, nous privilégions, à dessein la qualité d’une amitié à la quantité. Parce que chaque interaction compte, nous nous entourons de personnes qui nous apportent la lumière; qui souvent croient en nous plus que nous-mêmes et qui nous apprennent à relativiser les épreuves. Ce sont des relations que le temps ou la distance n’abîme pas . Des relations authentiques.

Et puis il y a des cadeaux. Des rencontres fortuites qui arrivent sans crier garde et qui sont spontanées. D’emblée vous vous comprenez car vos points communs sont plus nombreux que vos différences et l’alchimie opère. Sans trop se poser de questions c’est l’occasion de cheminer vers des intérêts partagés et d’évoluer ensemble. La recette qui marche au final pour une amitié saine ? Savoir galvaniser les personnes qui vous entourent et qu’elles sachent faire de même pour vous .