Enfants : au secours, ils sont en vacances ! Que faire à Abidjan ?

Vacances - Vacances - Vacances !

Enfants : au secours, ils sont en vacances ! Que faire à Abidjan ?
Écrit par ELLE.CI
Publié le 01 Juillet 2018 à 20h12

Vacances - Vacances - Vacances !

Pendant les vacances, ce n’est pas toujours facile d’occuper ses enfants. Après les premiers jours, le refrain de l’ennui arrive bien vite. Pour les parents encore en activité, la question est épineuse. Voici quelques idées :

- Tournée de la famille

Faire faire aux cousins et cousines la tournée de la famille. Ça vous laisse souffler sur une période, mais n’oubliez pas que votre tour viendra bientôt où vous devrez accueillir tout ce beau monde : il faudra alors vous accrocher.

- Colonie de vacances

Non, personne ne vous taxera de vous débarrasser de vos enfants. La colonie de vacances reste une bonne option pour les grands-enfants désireux de découvrir autre chose, mais dont les parents sont occupés. Des professionnels s’en chargent ! Une occasion unique d’allier découverte et voyage.

L’offre est très variée et on en trouve pour toutes les bourses.

- Camp de vacances

Si vous ne pouvez pas vous séparer de vos rejetons, il existe une formule intéressante pour les occuper sainement en journée et les retrouver le soir chez vous : le camp de vacances. Il s’agit de programme généralement sur un mois concocté par des établissements scolaires ou des centres aérés pour les enfants à partir de 4 ans. Au programme sport et jeu !

- Activité sportive, artistique, …

Et si vous les mettiez à la danse ? à la gym ? au judo ? à la cuisine ? au piano ? à la guitaire ? au théatre ? à la couture ? au crochet ?

Pensez à l’INSAAC, au guiraud, aux sœurs de la riviera III, …

Junior est peut-être le futur Manu Dibango.

- (Re) découvrir Abidjan

Pendant l’année scolaire, le rythme effréné peut vous faire mettre de côté les moments de distraction avec vos enfants au profit de leur scolarité. Mais, maintenant qu’ils sont libres de leur emploi du temps scolaire, vous n’avez plus d’excuse et il est possible de rester sur place et de profiter au maximum de ce que la capitale abidjanaise offre.

 

LIRE AUSSI >> Les bons gestes à apprendre aux enfants pour préserver la planète