Couples : Savoir demander pardon

Faute avouée ...

Couples : Savoir demander pardon
Écrit par ELLE.CI
Publié le 10 décembre 2017 à 15h28

Faute avouée ...

Admettre son tort et présenter ses excuses peut s’avérer très difficile surtout envers la personne qui nous est le plus proche. Certains l’analysent comme une défaite, mais dans toute relation et encore plus quand il s’agit d’amour, l’on doit être capable d’aller vers l’autre.

Reconnaitre son tort

Personne n’a raison tout le temps et sur tout.

Il est important de reconnaitre qu’à un moment, nous avons eu tort: tort de dire ceci, tort d’agir de cette façon, tort de se taire, tort de faire,… Pourtant, il n’est pas aisé de s’avouer à soi-même que l’on s’est trompé surtout si des mots durs ont été prononcés.

Cette phase d’introspection et d’analyse prend plus ou moins de temps selon les caractères. Les hommes mettent généralement plus de temps à admettre leur tort que les femmes.

Mais paradoxalement, plus la réflexion aura muri, plus la repentance sera sincère.

La démarche de sincérité que vous allez entreprendre vous permettra à coup sûr de regagner la confiance de votre partenaire.

Choisir le bon moment

S’il est vrai que la sagesse populaire recommande de ne pas s’endormir sur sa colère, encore faudrait-il éviter de jeter de l’huile sur le feu ?

Le bon moment est celui où les sentiments qui vous ont fait « sur-réagir » ou « sous réagir » sont passés. Se précipiter pour présenter des excuses risque d’entraîner une nouvelle confrontation susceptible d’envenimer la situation. Le bon moment est celui où vous avez réalisé que votre partenaire a été atteint dans ses sentiments. La capacité de se mettre à la place de votre amoureux est importante et vous permettra d’anticiper et même d’éviter de futurs conflits.

Ne pas se justifier

La tentation est forte de confondre « présenter ses excuses » et « se justifier ».

Evitez de tomber dans cet écueil quand vous serez face à votre chéri.e. Ne commencez pas par « je n’avais pas l’intention de », « je ne voulais pas », « mais tu n’as pas ».

Ce qui est fait est fait et il vous appartient de dépasser l’épreuve et non de chercher à obtenir à votre tour des excuses ou de récolter une attention.

Petites phrases pour demander pardon

Trouver les bons mots n’est pas chose évidente alors pour éviter de s’y perdre, mieux vaut privilégier la simplicité et aller droit au but. Par exemple, « Je regrette de t’avoir blessé en … », « Pardon d’avoir … » .

Exit les sms, les mails et autres moyens écrits, les vraies excuses se présentent de vive voix.

 

 

LIRE AUSSI  >> les 7 commandements des couples heureux