Chef Prisca Gilbert s'engage contre le cancer du sein

#OctobreRose

Chef Prisca Gilbert s'engage contre le cancer du sein

© Addict Groupe

jessica brou
Écrit par Jessica
Publié le 19 octobre 2017 à 12h45

#OctobreRose

Dans le paysage de la gastronomie ivoirienne, Prisa Gilbert fait partie de ceux qui comptent. Aujourd'hui, elle participe à la lutte contre le cancer du sein et pour la prévention aux côtés de Leticia n'Cho et quatre foodies. Entretien avec Prisca Gilbert.

Comment avez-vous entendu parler du projet Octobre Rose by Sandwich & Co ?

Par l’initiatrice du projet elle-même, Leticia N’Cho Traoré qui est également une amie. Nous partageons, entre autres choses, la passion et l’amour de l’art culinaire.

Qu'est-ce qui vous a motivé à prendre part à l'initiative Octobre Rose by Sandwich & Co ?

L’importance du message à faire passer et surtout la manière de le faire. Nous avons trop souvent fait rimer cancer du sein avec désespoir. Les tons sont graves, les mines sont tristes comme si la mort était la seule issue possible. On peut guérir du cancer lorsqu’il est dépisté à temps. C’est la raison pour laquelle en parler sous un angle différent, autour de la « cuisine », lieu ancestral de rencontre des femmes permettra à bon nombre d’entre elles d’être sensibilisées à ce fléau , à s’auto palper et à faire leur test de dépistage.

 Quelles sont les actions qui seront menées par Sandwich & Co pendant tout le mois d'octobre ?

Elles sont nombreuses. Il faut dire qu’on delà de la sensibilisation et de la meilleure connaissance de ce cancer et des gestes à faire soi-même pour le déceler éventuellement, une partie des recettes issues de la vente des produits roses, les sandwiches et salades confectionnés par les autres Foodies du projet et moi-même, sera reversée au Programme National de Lutte contre le Cancer du sein du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. Il est important de sensibiliser mais il est aussi important de pouvoir aider à la prise en charge des femmes dépistées. Le cancer reste une maladie onéreuse. Des flyers de sensibilisation seront également distribués lors de campagnes de street marketing aux grands carrefours d’Abidjan et insérés dans le packaging de chacune des commandes livrées durant ce mois d’Octobre Rose. Il vaut mieux prévenir que guérir.

prisca-gilbert-miam

 Le dépistage est une responsabilité collective, à votre échelle plus personnelle quelles sont vos actions pour lutter contre cette maladie ?

Je m’auto palpe régulièrement et j’encourage aussi les femmes de mon entourage à le faire.

« Aux femmes survivantes du cancer, je dirais faites-vous connaitre et raconter votre histoire et votre lutte. Ce n’est ni honteux ni humiliant ! Bien au contraire vous êtes des Héroïnes vous l’avez vaincu ! »

Quels messages avez-vous envie de faire passer à nos lectrices ?

Le cancer peut atteindre chacune de nous. Si nous ne savons pas comment on l’attrape, nous devons savoir comment le « repérer » nous-même ( auto palpation régulière) et se faire dépister en cas de doute.

Le dépistage est gratuit dans de nombreux centres médicaux pendant le mois rose, il ne faut pas hésiter à le faire.

Aux femmes survivantes du cancer, je dirais faites-vous connaitre et raconter votre histoire et votre lutte. Ce n’est ni honteux ni humiliant ! Bien au contraire vous êtes des Héroïnes vous l’avez vaincu ! Cela aura un impact encore plus fort dans la lutte à tous les niveaux contre l’évolution de ce fléau.

Je terminerai par une pensée très forte d’amour et de positivité à l’endroit de toutes ces femmes qui luttent en ce moment contre cette maladie, particulièrement en Cote d’Ivoire.

Plus d'articles : Société