Vie pro : le lexique pour comprendre le langage en entreprise

tu taf dans quoi?

Vie pro :  le lexique pour comprendre le langage en entreprise
Écrit par ELLE.CI
Publié le 21 septembre 2018 à 17h55

tu taf dans quoi?

Même s’il n’est pas révélateur de vos compétences, adopter un langage professionnel est essentiel car perçu comme un signe d’efficacité et de savoir–faire dans une entreprise.

B.A.-ba

Le discours professionnel se doit d’être impeccable : bonne diction, bonne intonation, bon français. Même si de plus en plus, certaines expressions locales sont admises en cercle restreint, vaut mieux garder l’habitude de s’exprimer dans un niveau correct pour se mettre à l’abri d’éventuels écarts.

Cela vaut aussi bien pour le discours écrit que pour l’ensemble de vos correspondances : faites-vous relire et n’hésitez pas à vous servir des correcteurs en ligne.

Ne dites plus …. Dites plutôt ….

Le langage professionnel a ses codes qu’il va vous falloir assimiler.

On ne dit plus « l’entreprise » mais « nous »  parce que vous êtes membre de la team et que ça montre votre esprit d’équipe. Même pour ce dossier qui a été fait alors que vous n’étiez pas né, vous en parlerez en disant « nous ».

On ne dit pas « mon supérieur », mais mon « N+1 » et ainsi de suite jusqu’au Boss. Pour lui, on n’a pas encore trouvé d’autres surnoms.

On ne dit plus « j’ai oublié/ je n’ai pas fini/», mais « je fais une dernière relecture avant de te balancer le projet ».  Il est recommandé d’éviter de montrer son village de la main gauche autrement dit de se tirer une balle dans le pied. Laissez ce plaisir aux autres. Couvrez-vous autant que possible. Dans certaines professions où toutes les tâches qui vous sont dévolues ont la même importance, ce pieux mensonge vous donne un léger répit. Vite !

On ne dit plus « modèle », mais « wording ». On n’oublie pas les très classiques « BR » et « FYI » ni les plus techniques « M&A », « MoU » ou « CP ». Mais il n’y a pas qu’eux.

Par ailleurs, vous remarquerez que le langage professionnel est parsemé d’expressions tirées de l’anglais tels que « call » ou encore « meeting ». C’est plus tendance !

Petits exercices de traduction

1)      Tu lui as forwadé la propal de la M&A ?

2)      ASAP !

3)      Je suis full là.

4)      Quelqu’un sait où est Emmanuelle, on a conf call dans 10 minutes et je ne la trouve nulle part.

5)      J’attends surtout de toi que tu sois force de proposition.

 

LIRE AUSSI >> 4 conseils pour reprendre confiance en soi à la rentrée