Un mois, un métier : Commercial

Un mois, un métier.

Un mois, un métier : Commercial
Écrit par ELLE.CI
Publié le 21 janvier 2019 à 14h23

Un mois, un métier.

Quel est le rôle d’un commercial ?

Le commercial a pour rôle de proposer à la clientèle les produits et services de son entreprise.

Le commercial est en quelque sorte le porte-parole de l’entreprise qui l’emploie et vice-versa. Cette fonction de relais implique qu’il a en charge de remonter à sa hiérarchie les requêtes et doléances de la clientèle.

Le métier de commercial se décline en plusieurs sous-catégories : prospecteur, attaché commercial, assistant commercial, chargé d’affaires, responsable commercial, directeur commercial.

Quelles qualités pour être commercial ?

Le commercial est un homme ou une femme du terrain. Travaillant en relation directe avec la clientèle, il doit être avenant, compréhensif, patient et dynamique.

Le commercial est aussi avant tout un vendeur,  il doit donc posséder une grande force de conviction.  Par ailleurs, un responsable commercial devra être capable de motiver ses équipes pour conserver son niveau.

Un bon commercial doit aussi être organisé pour ne pas se perdre entre ses rendez-vous.

Et si le métier vous intéresse ?

Il est possible d’exercer en qualité de commercial avec le diplôme du baccalauréat.

Toutefois, pour mettre toutes les chances de son côté et espérer gravir les échelons du métier, nous ne saurions trop vous recommander que d’être en plus titulaire d’un diplôme universitaire avec une spécialisation  en commerce comme un BTS, une licence et un Master.

Témoignage

« Après ma licence en commerce international, j’ai obtenu un stage dans une entreprise internationale après plusieurs envois de CV.  Ça été une expérience formidable qui m’a aussi fait comprendre que je devais compléter mon cursus si je voulais me faire une place dans le milieu que je visais. J’ai donc continué mes études jusqu’à un Master économique option Commerce. Aujourd’hui, je seconde un responsable commercial. C’est un métier challengeant qui nous pousse à nous dépasser mais je trouve regrettable que notre motivation soit souvent jugée en fonction des seules ventes. Quand je vois le travail de nos équipes sur le terrain, je trouve cela très injuste pour eux

LIRE AUSSI >> Femmes à suivre : Coura Diop, parcours d’un renouveau créatif

Plus d'articles : Société