Travail : faire bonne impression les 30 premières secondes

Faire bonne impression.

Travail : faire bonne impression les 30 premières secondes
Écrit par ELLE.CI
Publié le 26 avril 2018 à 11h31

Faire bonne impression.

Les experts sont unanimes : tout se joue lors les premières minutes. Et vous savez combien il est difficile de se défaire de l’image (positive ou négative) que l’on se fait d’une personne. En effet, les premières impressions laissent une empreinte durable. C’est pourquoi nous vous donnons des astuces pour que les premiers contacts laissent une bonne impression de votre personne.

Adapter son style vestimentaire

On oublie souvent que les gens nous voient avant de nous entendre. Pour un premier contact, il est important de jouer le jeu de l’adaptation. Alors, on évite de sortir du lot avec un style trop original. Tous les environnements de travail ont leur code : banque, métiers du droit, journalisme, santé, etc. Trouvez les codes du milieu que vous visez et adoptez-le !

Ainsi, si vous vous rendez dans une banque, optez pour un costume et une coupe de cheveux classique. Si vous vous rendez dans un secteur plus artistique, vous pouvez adopter l’ensemble jean - blazer.

Attention toutefois à ne pas vous déguiser au risque d’être mal à l’aise.

L’importance du langage corporel

Une bonne partie de la communication est non verbale.

Dès lors, il est important de faire attention à ce que nos postures, nos attitudes, nos gestes et nos tics disent de nous.  Sourire, être avenant, regarder droit dans les yeux, se tenir droit, hocher la tête, parler posément, marcher assurément, ne pas jouer avec des objets sont perçus comme des signes de confiance en soi, de charisme et d’écoute.

Votre attitude doit être celle d’une personne assurée et sereine qui est à l’aise dans le milieu où elle évolue.

Exit les fautes de langage

Le niveau de langage reflète votre niveau général et traduit pour votre interlocuteur votre positionnement social.

Laissez à nos conversations amicales, les expressions empruntées au langage urbain, les tournures audacieuses, les grandes envolées et adoptez un niveau de langage correct sans trop en faire au risque de paraître guindé.

LIRE AUSSI >> 3 questions à se poser avant tout changement professionnel