Réagir aux critiques négatives de votre supérieur en 4 étapes

Zen, soyons zen.

Réagir aux critiques négatives de votre supérieur en 4 étapes
Écrit par ELLE.CI
Publié le 15 février 2018 à 15h23

Zen, soyons zen.

S’il est une chose à laquelle il est difficile de faire face, c’est bien la critique négative. Face à elle, notre confiance prend un coup, et quand il s’agit d’une remarque émise par la personne qui sanctionne notre travail, le malaise s’amplifie. Attention à ne pas sur-réagir.

Personne n’aime entendre des remarques désagréables. Pourtant tout n’est pas qu’illusion et complot contre notre personne. Il est important de prendre le recul et le temps nécessaires afin de se remettre en cause le cas échéant, mais aussi de faire le tri entre le vrai et le faux.

Limiter l’excessivité

Face aux critiques, les réactions les plus courantes sont : la colère, la victimisation ou la mauvaise foi.

Peu importe la portée des critiques ou leur véracité, il est important de garder son calme et de laisser son interlocuteur aller au bout de sa pensée. Pour répondre à des critiques, encore faut-il les avoir écouté ! Dans certaines situations, les commentaires n’appelleront aucune réponse. Il faut juste remercier et passer à la suite.

Analyser à froid

Dès lors que vous recevez une critique, si vous avez besoin de plus d’explications, n’hésitez pas à demander l’origine de la remarque. En effet, la motivation est importante pour déterminer si vous devez tenir compte de ce qui vous a été dit ou s’il s’agit de votre interlocuteur qui vous renvoie ses propres incertitudes ou s’exprime sur le coup de ses émotions. Demander « pourquoi » permet par ailleurs de démarrer un dialogue plus constructif que la simple remarque. Peut-être découvrirez-vous qu’il s’agit d’un réel problème à prendre en considération ou au contraire, votre interlocuteur n’aura rien pour soutenir ses propos.

Comprendre l’attitude

Toutes les remarques ne sont pas à prendre en considération. Malheureusement, certaines piques sont lancées pendant un accès de colère ou uniquement dans le but de vous descendre. Faites attention au ton employé et au contexte.

Se remettre en question

Personne n’est pas parfait et des remarques constructives bien intégrées vous permettront de vous améliorer dans vos tâches quotidiennes. Une critique ne remet pas en question toute votre personne. Il s’agit de votre supérieur qui exprime sur tel ou tel point qu’il attend autre chose de vous : plus d’implication, d’attention, de ponctualité,… Aussi, arrêtez de toujours vous trouver des prétextes quand vous savez au fond de vous qu’il y a une part de vérité dans les propos qui vous sont adressés.

LIRE AUSSI >> EN FINIR AVEC LE SYNDROME DE L’IMPOSTEUR